Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Une chrétienne soudanaise asservie à 14 ans est libérée à 40 !

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Après vingt-six ans de cruauté, la chrétienne sud-soudanaise Agot Alou Athian est enfin libre.

Nous sommes en 1996. Montés sur des chevaux rapides, des miliciens islamistes attaquent le village sud-soudanais de Malualkuel. Ils ouvrent le feu et regroupent les habitants. Paniquée, Agot Alou Athian, jeune chrétienne de 14 ans, s’enfuit en direction de la forêt. Un chasseur d’esclaves l’attrape et la traîne vers les autres villageois.

Lorsque la colonne de prisonniers franchit la frontière soudanaise, trois hommes refusent d’aller plus loin. Ils sont abattus sur place. Sous les yeux horrifiés de la jeune fille qui hurle.

Au Soudan (Nord), Agot est vendue à un homme dont la troisième femme vient d’avoir des jumeaux. Elle doit s’occuper des bébés. Si quelque chose ne convient pas à la mère, Agot se fait insulter : « Espèce de sale Dinka ! » Pour Agot, c’est le début d’une vie d’humiliation. Elle vivra les injures, les coups, les viols et l’islamisation forcée.

Agot Alou Athian n’a aucun droit. Sa voix ne compte pas. Elle est simplement une esclave. « La nuit, je priais Dieu de me ramener au Soudan du Sud », dit-elle.

Il y a quelques semaines, elle apprend qu’il existe un système de libération d’esclaves organisé par CSI. Lorsque son maître arabe l’envoie faire des courses, elle prend son courage à deux mains. Au marché, elle rencontre un libérateur qui l’emmène dans un endroit protégé et règle tout pour son affranchissement.

Aujourd’hui, Agot Alou Athian a 40 ans et vit à nouveau au Soudan du Sud. Avec l’aide au départ de CSI, elle se construit une nouvelle vie, une vie libre et digne.

Agot fait partie des milliers d’esclaves au Soudan. Grâce à votre soutien, CSI peut libérer ceux qui souffrent comme elle. Merci beaucoup.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter