Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les grandes tendances de la persécution des chrétiens aujourd’hui

Télécharger l'application du Journal Chrétien

L’ONG Portes Ouvertes vient de publier l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens permettant d’avoir la connaissance de terrain nécessaire pour apporter un soutien concret et adéquat aux chrétiens persécutés dans chaque pays concerné, selon le degré et la forme de la persécution.

1. La liberté religieuse asphyxiée par la pandémie de la Covid-19

Les minorités chrétiennes persécutées ont dû faire face à des violences sans précédent et une plus grande discrimination. La crise de la Covid-19 a confirmé et amplifié les tendances que nous voyons émerger depuis plusieurs années.
Dans plus de 10 pays en Asie et en Afrique, les chrétiens n’ont pas eu accès à l’aide alimentaire mise en place dans le cadre de la Covid-19.
Les chrétiens persécutés ont été encore plus fragilisés à tous les niveaux (santé, sécurité, pauvreté…) dans les pays affectés par le virus.
La Covid-19 a permis aux persécuteurs de renforcer leur contrôle et leurs actions violentes sur les minorités chrétiennes. Au Nigéria, le nombre de chrétiens tués a explosé pendant le confinement.

2. L’Index « vire au rouge et à l’orange »

Un épais voile rouge-orangé s’abat sur le classement. La persécution très Tous les pays de l’Index sont passés en zone de persécution très forte à extrême. Les pays retenus dans l’Index ne suffisent plus à montrer l’ampleur de la persécution des chrétiens dans le monde.

Depuis 8 ans, la persécution est en hausse constante. Rien qu’entre l’Index 2017 et l’Index 2021, la persécution a augmenté de 8,11 %.
On constate également que sur les 50 pays de l’Index, la majorité (33) connaissent une hausse de la persécution, alors que seulement 9 voient leur niveau de persécution baisser.

3. L’incontrôlable foyer du terrorisme brûle de plus en plus fort en Afrique

Les groupes extrémistes islamistes ont profité des confinements pour attaquer les chrétiens chez eux et les accuser d’être les responsables de l’épidémie de la Covid-19.
Le Nigéria fait désormais partie des 10 premiers pays où les chrétiens sont le plus persécutés : la violence de Boko Haram est toujours là et celle des militants extrémistes peuls atteint progressivement le Sud.
La République Démocratique du Congo (RDC) et le Mozambique entrent dans l’Index 2021. Le Burkina Faso qui y est entré en 2020 est classé 32e cette année. Pour les 3 pays, même explication : la montée en puissance de groupes terroristes islamistes.
Le nombre de chrétiens tués en raison de leur foi a augmenté de 60 %. Parmi eux, plus de 90 % l’ont été en Afrique Subsaharienne.

4. Le nationalisme religieux et l’extrémisme islamique à l’assaut des minorités chrétiennes

Relevés il y a plusieurs années, leur mise en place et leur ancrage sociétal sont organisés au niveau politique dans plusieurs pays.
En Inde, la persécution systémique organisée par le pouvoir en place ne faiblit pas. Les extrémistes hindous entendent éliminer toute présence chrétienne d’ici la fin de l’année.
En Turquie, la persécution a augmenté de 6 points par rapport à l’Index 2020. L’identité musulmane du pays est exacerbée par le pouvoir en place. Les chrétiens sont suspectés d’être des traîtres.
L’extrémisme islamique reste le principal mécanisme de persécution mis en place contre les chrétiens (25 pays concernés dans l’index 2021). Il est à l’oeuvre dans 10 des 12 pays situés en haut du classement en zone de persécution extrême.

Copyright © Portes Ouvertes. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Portes Ouvertes. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter