Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Index Mondial de Persécution 2022: 360 millions de chrétiens fortement persécutés et discriminés dans le monde

L’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2022 estime à 360 millions le nombre de chrétiens fortement persécutés et discriminés. L’augmentation de cette année s’explique par la détérioration de la situation au Nigéria et en Éthiopie, où de plus en plus de territoires sont concernés par la persécution des chrétiens. À cela s’ajoute la prise en compte du nombre de chrétiens persécutés au Venezuela, qui est désormais comptabilisé comme un pays à persécution forte.

Aujourd’hui, plus de 360 millions de chrétiens sont fortement persécutés et discriminés dans le monde.
Ce nombre augmente inexorablement depuis 6 ans et la persécution des chrétiens atteint son plus haut niveau depuis presque 30 ans.
La liste des pays atteignant une forte persécution s’allonge, alarmant toutes les personnes qui défendent la liberté de religion et de conscience.
Le nombre de chrétiens tués en raison de leur foi atteint un niveau sans précédent et le nombre d’églises ciblées reste élevé. En Afrique Subsaharienne et en Asie, des communautés chrétiennes entières sont jetées sur les routes. La victoire des talibans en Afghanistan a entraîné un basculement à la tête du classement et redonné confiance aux mouvements djihadistes dans le monde.

L’ampleur de la persécution dépasse l’Index

Pour la 2e fois consécutive depuis la création de l’Index par Portes Ouvertes, tous les pays du classement se situent soit en zone de persécution extrême, soit en zone de persécution très forte.
L’Index 2022 compte 11 pays en persécution extrême, et 44 en zone de persécution très forte, dont 5 hors Index. À titre de comparaison dans l’Index 2017, parmi les 50 pays de l’Index, on en comptait 10 en zone de persécution extrême, 20 en zone de persécution très forte et 20 en zone de persécution forte.
ƒL’Arabie Saoudite (n°11) fait désormais partie des pays à persécution extrême (au-delà de 81 points) : un certain nombre de chrétiens ont été contraints de se cacher ou de quitter le pays en raison de la découverte de leur foi. La Syrie et l’Irak sortent de cette zone en raison de la baisse de la violence contre les chrétiens.
ƒ Cinq pays classés en niveau de persécution très forte (entre 61 et 80 points) se retrouvent en dehors de l’Index (Kenya, Sri Lanka, Comores, Émirats Arabes Unis, Tanzanie). La Tanzanie passe de la zone de persécution forte à très forte en raison d’une augmentation de la violence de djihadistes venant notamment du Mozambique voisin. Le Kenya et les Comores sortent de l’Index alors même que leur score de persécution augmente (voir p. 107).
ƒ Si l’Index ne suffit plus à lister tous les pays à persécution très forte (entre 61 et 80 points), à combien plus forte raison les pays où la persécution est forte (entre 41 et 60 points) n’y figurent plus. Au total, ce sont désormais 76 pays où la per- sécution des chrétiens est forte ou plus.

L’Église dans le viseur, la violence comme arme

Comme évoqué en page 24, tous nos principaux indicateurs de la violence (nombre de chrétiens tués, détenus, kidnappés, nombre d’églises ciblées) montrent une augmentation du nombre de faits violents par rapport à l’année précédente. Le Nigéria, dont le score de la violence était pourtant déjà à son maximum l’année précédente, continue de s’enfoncer dans l’horreur. Il représente 79 % des chrétiens tués, 66 % des chrétiens kidnappés et près d’un tiers des femmes chrétiennes violées ou abusées sexuellement.
Cependant, c’est dans le domaine de la vie ecclésiale que la persécution s’intensifie le plus. Cette sphère représente près de la moitié de l’augmentation totale de la persécution cette année. Un certain nombre d’États profitent de la crise sanitaire pour mettre l’Église sous le boisseau avec des restrictions supplémentaires.
Il semble qu’on s’en prenne de plus en plus violemment aux chrétiens et que l’on cherche à rendre l’Église invisible et inaudible.
Copyright © Portes Ouvertes. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Portes Ouvertes. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter