Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Eglise catholique du Tchad suspend les activités de Pâques à cause du coronavirus

Suite à la fermeture des lieux de culte et des mosquées au Tchad à partir du 20 mars 2020 à cause du coronavirus, la Conférence épiscopale a communiqué, le 21 mars, des orientations destinées à permettre aux chrétiens de demeurer attachés à Dieu dans ce contexte général de confinement progressif.

Les mesures prises par l’Eglise catholique du Tchad sont rendues publiques par l’Archevêque de N’Djaména, Mgr Edmond Djitangar Gotbé, par ailleurs président de la Conférence épiscopale du pays. Elles apparaissent comme des mesures d’accompagnement à la décision prise par le gouvernement tchadien de fermer les lieux de culte et les mosquées du 20 mars 2020 jusqu’à nouvel ordre afin de lutter contre le Covid-19. Ces orientations concernent aussi bien les messes, les célébrations publiques, l’eucharistie, les confessions, l’office des morts, que les événements majeurs du christianisme comme la célébration de Pâques.

L’Archevêque de N’Djaména a insisté sur le fait que « la première église est la famille », c’est pourquoi, « les fidèles sont invités à s’organiser pour privilégier la prière en famille. » Il a annoncé la suspension de la messe en semaine et le dimanche, ainsi que toutes les célébrations pénitentiaires. L’eucharistie sera célébrée dans les paroisses en forme privée, à l’heure régulière, mais sans la participation physique des fidèles. Les cloches devront continuer à être sonnées aux heures habituelles de messe et de l’angélus.

Le respect des normes sanitaires et la permission des autorités sanitaires seront désormais une donne à considérer par les prêtres et les fidèles pour les confessions et l’office des morts. Par exemple, les confessions se feront individuellement en gardant la distance réglementaire entre les personnes. Ou encore, la confession des malades et l’administration du sacrement des malades seront assurées aux fidèles qui le souhaitent, dans le respect des normes sanitaires prescrites.

L’une des mesures fortes prises par la Conférence épiscopale du Tchad est sans doute la suspension de la préparation et de la célébration des sacrements du baptême prévu pour la fête de Pâques. Il en est de même des sacrements de confirmation et de mariage. « Les baptêmes peuvent être renvoyés à la Pentecôte ou à l’Assomption si la situation évolue positivement », a indiqué Mgr Edmond Djitangar. Sont également suspendus, tous les rassemblements pastoraux diocésains ou paroissiaux, notamment la catéchèse, les retraites, sorties, camps, pèlerinages, assemblées générales des mouvements et réunions de communautés de base.

La Conférence épiscopale du Tchad a sollicité la contribution des médias chrétiens et des réseaux sociaux pour relayer les messes, méditations et autres exercices spirituels. Selon Mgr Edmond Djitangar, la situation imposée par le coronavirus « pénalise de manière particulière les prêtres et les pauvres qui dépendent de la générosité des fidèles ». Aussi a-t-il exhorté « les fidèles qui le peuvent à penser à eux selon leurs possibilités ».

Yamingué Bétinbaye,
Docteur en géographie

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter