Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les parents de la chrétienne pakistanaise Huma menacés à leur tour

Le 10 octobre, Huma Younas, 14 ans était enlevée, convertie de force et obligée d’épouser son ravisseur Abdul Jabbar. Depuis ses parents se battent pour récupérer leur fille mais ils reçoivent des menaces du kidnappeur, ainsi que l’avocate qui défend Huma.

« Si vous n’arrêtez pas de chercher votre fille, nous vous accuserons de blasphème ». Voici les menaces proférées par Abdul Jabbar, qui a kidnappé le 10 octobre dernier Huma Younas, jeune chrétienne de 14 ans, à Karachi. Abdul Jabbar s’adresse aux parents et à l’avocate de Huma Younas.

« Il arrive souvent que les ravisseurs menacent les membres de la famille de les accuser de blasphème », explique l’avocate catholique de la famille, Maître Yousaf. « Et au Pakistan, c’est une accusation qui est passible de la peine de mort ». Dans des cas comme celui de Huma, il est très difficile pour les familles d’obtenir justice. « Les chrétiens sont peu instruits et ne connaissent pas leurs propres droits – poursuit Maître Yousaf – et ils sont trop pauvres pour supporter les frais de justice qui sont requis pour porter l’affaire devant les tribunaux. Ainsi, les ravisseurs ont le dessus, souvent même grâce aux policiers qui, en plus de décourager les parents, indiquent aux ravisseurs les failles juridiques à utiliser ».

Malheureusement, c’est un schéma dramatique qui se répète chaque fois qu’une jeune fille chrétienne – même mineure, comme dans le cas de Huma – est enlevée, violée, forcée de se convertir à l’Islam et d’épouser son tortionnaire.

« Malheureusement au Pakistan, même si vous avez raison, il n’est pas si facile d’obtenir justice »

Maître Yousaf a déposé plainte devant la Haute Cour du Sindh, la province de Karachi, en accusant Abdul Jabbar d’enlèvement, de conversion forcée et de mariage forcé. Bien que la famille ait présenté les certificats de naissance et de baptême de la jeune fille, qui démontrent que Huma a 14 ans, son ravisseur soutient que la jeune fille aurait en fait 18 ans. L’homme a, à son tour, porté plainte contre les parents de Huma, probablement avec l’aide des policiers locaux. « Malheureusement au Pakistan, même si vous avez raison, il n’est pas si facile d’obtenir justice », explique Maître Tabassum Yousaf.

L’implication des responsables politiques et des médias locaux, restés pour l’instant silencieux malgré l’intérêt que les médias internationaux portent à cette affaire, va maintenant être cruciale. C’est pourquoi vendredi dernier, l’avocate et les parents ont manifesté publiquement devant le Press Club de Karachi. « Si personne n’intervient au niveau local, a ajouté l’avocate, le risque est que Huma ne puisse jamais rentrer chez elle ».

Tabassum Yousaf est une avocate catholique pakistanaise qui travaille en étroite collaboration avec l’archidiocèse de Karachi et la Commission diocésaine Justice et Paix. Elle défend, entre autres, plusieurs familles d’adolescentes chrétiennes kidnappées, violées et converties de force. Elle collabore régulièrement au travail d’information de l’AED.

En 2018, l’AED a financé 61 projets au Pakistan, dont la construction d’églises et la formation de religieux et de laïcs. En outre, depuis 2011, la fondation coopère avec la Commission Justice et Paix de Lahore qui fournit une assistance aux victimes de la loi sur le blasphème et à leurs familles.

Copyright © AED. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cet article (texte, photos, logos, vidéos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED). Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit.

Agir avec nous

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous avons choisi de mettre les intérêts des lecteurs et leurs préoccupations au cœur de notre stratégie rédactionnelle.

De ce fait, notre ligne éditoriale est ouverte, nous parlons de tous les sujets, sans parti pris. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.


❤️Faites un don de 1 € pour le Journal Chrétien

Abonnez-vous à nos publications sur Instagram

Le Journal Chrétien publie quotidiennement des versets bibliques en images et des vidéos chrétiennes sur Instagram. Abonnez-vous à notre page ici.

Téléchargez nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.

Le Journal Chrétien est un média chrétien : 

– indépendant. Nous ne recevons aucune aide de l’Etat, nous n’appartenons pas un grand groupe ni à une église. De ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons est exempt d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.

– gratuit. le Journal Chrétien produit chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux qui intéressent un large public. Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde. Nous considérons que s’informer est un droit essentiel, nécessaire à la compréhension du monde et de ses enjeux. Ce droit ne doit pas être conditionné par les ressources financières de chacun.

– sans publicité Nous estimons que la publicité a tendance à distraire le lecteur et à favoriser la surconsommation. Le journal n’affiche donc strictement aucune publicité. Cela garantit l’absence de lien financier avec des entreprises, et renforce d’autant plus l’indépendance de la rédaction.

– diffusant des dépêches d’agences de presse. Le Journal Chrétien est le premier média protestant francophone à proposer des dépêches d’agences de presse telles que Reuters et Xinhua.

au service des églises. Le Journal Chrétien diffuse des informations fiables sur les églises et les chrétiens engagés dans un ministère quelconque (pasteurs, artistes chrétiens, etc.)

– offrant des ressources bibliques sur www.bible.audio. Bible.audio propose une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, encyclopédies, lexiques et commentaires bibliques.

Soutenez bible.audio

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter