Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

SYRIE : Des chrétiens victimes du soutien de la CIA aux rebelles

Télécharger l'application du Journal Chrétien

La soutien des agents de renseignement américains de la CIA aux rebelles syriens aurait coûté la vie à des milliers de chrétiens.

Depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011, les rebelles de Syrie ont bénéficié du soutien des États-Unis dans le but de faire tomber le président syrien Bachar el-Assad. Déjà à cette époque, le responsable de Solidarité Chrétienne Internationale pour le Moyen-Orient, John Eibner, avait mis le doigt sur les tendances islamistes de l’Armée syrienne libre.

Le soutien de la CIA aux rebelles syriens

A partir du printemps 2012, plusieurs sources ont annoncé que agents de la CIA acheminaient des armes à l’opposition syrienne depuis la Turquie. Dans cette même période, le Département d’État américain travaillait avec ses alliés du Golfe pour aider l’Armée syrienne libre à développer des routes logistiques et faire passer du matériel en Syrie. Les Frères musulmans syriens faisaient partie des intermédiaires.

En octobre 2012, un rapport publié par le New York Times a révélé que les djihadistes infiltrés en Syrie récupéraient la majorité des armes destinées aux rebelles syriens.

En février 2013, une aide de 60 millions de dollars est promise par les Etats-Unis au Conseil suprême militaire syrien qui coordonne l’action des rebelles. Le journaliste Georges Malbrunot écrirait quelques jours plus tard que « les Forces spéciales n’ont pas attendu les annonces officielles pour agir » en formant les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) au « King Abdallah special operation training center » (Kasotec) situé au nord d’Amman en Jordanie.

En Turquie, les forces spéciales américaines et la CIA ont également formé des rebelles syriens au maniement de fusils et missiles antichars et d’armes lourdes pour résister aux avions des forces loyalistes.

En avril 2013, le secrétaire d’État américain John Kerry a implicitement donné un aval aux pays du Golfe pour la livraison d’armes. En même temps, le président Barack Obama a débloqué 10 millions de dollars pour, dit-il,  « fournir de l’aide médicale et alimentaire » au Conseil militaire suprême qui chapeaute l’Armée syrienne libre. Le montant total de l’aide américaine est estimé ài 250 millions de dollars.

Le 19 juillet 2017, le Washington Post annonce que l’agence de renseignement extérieur américaine (CIA) a mis un terme à son programme de soutien aux rebelles syriens à la demande du président Donald Trump. L’information est confirmée par le patron des forces spéciales, le général Tony Thomas.

Bilan : 465 000 morts et disparus, dont des chrétiens

Le bilan de la guerre civile syrienne est de 465 000 morts et disparus, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Parmi les victimes figurent 11 000 femmes et 17 400 enfants.

On ignore le nombre de chrétiens tués par les membres de l’Armée syrienne libre qui avaient attaqué le village d’al-Duvair à prédominance chrétienne dans la ville de Reef à la périphérie de Homs. L’armée syrienne de Bachar al Assad avait dû intervenir en faveur des chrétiens.

Au moins 1200 chrétiens ont été tués et 450 000 autre ont été déplacés par le conflit en Syrie, selon le Patriarche Laham, grand dignitaire chrétien de Syrie. Une soixantaine d’églises ont été détruites.

L’action No Arms for Terrorists. 

Solidarité Chrétienne Internationale, qui a soutenu la campagne « No Arms for Terrorists » (pas de livraison d’armes à des terroristes), a salué la décision prise par le président américain Donald Trump de mettre un terme à la collaboration de la CIA avec des rebelles en Syrie.

Le but de cette action était de convaincre le gouvernement américain de ne pas soutenir les rebelles « modérés » (en apparence) qui font partie des groupes terroristes tels que l’Etat islamique et Al-Qaïda.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Chrétiens dans le monde

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter