Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Indonésie : le gouverneur chrétien Basuki Tjahaja Purnama jugé

Basuki Tjahaja Purnama, le gouverneur chrétien de Jakarta paraissait ému au début de son procès mardi devant un tribunal de la capitale indonésienne. Accusé de blasphème pour avoir déclaré que l’interprétation d’un verset du Coran était erronée, sa réaction a déclenché en Indonésie des manifestations massives des partisans d’un islam radical.

Connu pour son franc-parler, le gouverneur chrétien de Jakarta surnommé Ahok avait déclaré dans un discours que l’interprétation d’un verset du Coran selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman était erronée.

Très rapidement après sa déclaration et le partage de son discours sur les réseaux sociaux, les musulmans conservateurs ont dénoncé une insulte à l’islam et exigé son emprisonnement pour blasphème. L’appel des musulmans partisans d’un islam radical à se rassembler pour demander que le gouverneur chrétien de Jakarta soit placé en détention a été très suivi puisqu’une première manifestation a réuni près de 100 000 manifestants, et une deuxième pas loin du double.

Le procès d’Ahok s’est finalement ouvert ce mardi. Il devra y répondre de blasphème, un délit pour lequel il encourt jusqu’à cinq ans de prison ferme.

Le gouverneur chrétien de Jakarta nie les accusations, indiquant que les politiciens utilisent « incorrectement » le verset contre lui. Il insiste en disant que ses allégations ne visaient pas le verset lui-même, mais son interprétation selon laquelle des musulmans ne doivent pas vivre sous une domination non musulmane.

Depuis sa prise de position controversée en septembre sur l’islam, alors en pleine campagne pour sa réélection en février 2017, la demande de détention à l’égard d’Ahok des musulmans les plus extrémistes du pays n’a cessé de s’amplifier.

Dans un contexte pré-electoral, alors même qu’avant cette affaire de blasphème, le gouverneur chrétien devançait largement ses concurrents dans les sondages, ses partisans en sont persuadés et l’ont constaté : une vidéo diffusée de ses commentaires a été éditée avec des sous-titres trompeurs pour changer ce qu’il a réellement dit.

Selon de nombreux observateurs, le jugement d’Ahok qui appartient à la minorité chrétienne et chinoise, est comme un test pour la tolérance religieuse en Indonésie. Dans ce pays d’Asie du Sud-Est, la réputation de pluralisme s’est érodée depuis l’augmentation récente des attaques contre les minorités, notamment chrétiennes.

Pour un média chrétien gratuit et sans pubblicité, soutenez le Journal Chrétien dès 1€

Nous avons fait le pari d’un journalisme moderne, chrétien et de qualité. Nous analysons les faits, décryptons l’information et offrons à nos lecteurs les outils qui leur permettent de se forger leur propre opinion.

Le Journal Chrétien accorde une place importante à la Bible, un instrument efficace mis par Dieu dans les mains des croyants pour leur enseigne les comportements adaptés à la volonté divine. Voilà pourquoi nous proposons des études bibliques et une application de ressources bibliques.

Tous ces services ont un coût. Le Journal Chrétien ne peut pas poursuivre son travail d’information et d'évangélisation sans des dons réguliers. Votre soutien financier nous est donc précieux.

❤️Faire un don pour soutenir le Journal Chrétien 

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts en France à hauteur de 66%.

Soutenez la mission du Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité. Si vous appréciez nos publications, faites un don pour nous permettre de poursuivre notre mission.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter