Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Libération du pasteur Johnny Shahwan de la ville de Beit Jala près de Bethléem

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le pasteur palestinien Johnny Shahwan de la ville de Beit Jala près de Bethléem est libre depuis le 11 avril 2022. C’est ce que rapporte l’organisation Deutsche Missionsgemeinschaft (DMG) qui a son siège à Sinsheim (Allemagne) et dont il est le collaborateur. La plateforme d’information Arab News a annoncé que son cas avait été présenté au président palestinien Mahmoud Abbas environ une semaine auparavant. L’organisation de défense des droits de l’homme Christian Solidarity International (CSI) avait également écrit à l’Autorité palestinienne (AP) pour exiger une libération et une réhabilitation immédiates.

L’accusation : saper les sentiments nationaux

Que s’est-il passé ? Le 2 mars 2022, le pasteur et directeur du centre de rencontre Beit Al Liqa’ Johnny Shahwan a été arrêté et incarcéré. L’Autorité palestinienne l’a accusé de « saper les sentiments nationaux et d’attiser les troubles confessionnels ». Depuis lors, la détention préventive de Shahwan a été prolongée à deux reprises.

Une photo avec un rabbin

L’élément déclencheur est une photo montrant Johnny Shahwan avec le guide touristique israélien et politicien du parti Likoud, le rabbin Yehuda Glick, dans le centre de rencontre Beit Al Liqa’. Cette photo a circulé sur les médias sociaux et elle a déclenché une tempête d’indignation parmi les Palestiniens. Un jour après la diffusion de la photo, la police palestinienne a arrêté le directeur du centre. Le centre Beit Al Liqa’ a déclaré que les employés sur place n’étaient pas au courant de l’identité de Yehuda Glick. Ils lui auraient permis d’entrer et il se serait joint à un groupe de touristes.

CSI s’est adressé à l’AP

CSI a condamné l’arrestation arbitraire du pasteur Johnny Shahwan. Par lettre, CSI avait demandé à l’Autorité palestinienne (AP) de le libérer de prison, d’abandonner les poursuites et de ne plus s’immiscer dans les activités du centre Beit Al Liqa’. Le 11 avril 2022, le pasteur Shahwan a été libéré sous caution. Pour l’instant, l’accusation est maintenue. Le procès est prévu pour le 23 mai 2022. La famille du pasteur demande de prier : « S’il vous plaît, pensez dans vos prières à l’audience du mois de mai, afin que justice soit vraiment rendue et que Johnny puisse vivre en liberté. » CSI continue de s’engager pour la réhabilitation complète du pasteur Shahwan et pour l’abandon des chefs d’accusation.

Rolf Höneisen/CSI

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter