Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

25 millions de chrétiens persécutés en Chine

Je soutiens le Journal Chrétien

Plus de 25 millions de chrétiens sont persécutés en Chine, où les nouvelles mesures prises contre les églises par le Parti Communiste Chinois (PCC) pourraient faire passer ce nombre au cours de l’année jusqu’à 50 millions, selon les estimations de l’Aide aux Eglises dans le Monde (AEM).
En décembre 2018, la police chinoise a arrêté une centaine de membres de l’Early Rain Covenant Church de Chengdu, province du Sichuan dans le sud-ouest de la Chine, et le pasteur Wang Yi et son épouse Jiang Rong ont été accusés d’«incitation à renverser l’ordre existant» («activité subversive»), qui peut être passible de quinze ans de prison au maximum. En novembre 2018, les autorités ont fermé la Guangzhou Bible Reformed Church dans la province de Guangdong, dans le sud de la Chine. Et, dans l’est de la Chine, les autorités ont enlevé de force au moins mille sept cents croix des édifices religieux.

La paranoïa de l’État

Quelque cinq cents responsables d’églises de maison ont écrit une déclaration disant que les autorités avaient remplacé les croix par le drapeau chinois et forcé les congrégations à chanter des chants patriotiques et interdit l’accès au culte aux enfants. Les autorités de la ville de Xingtai, dans le sud de la province du Hebei, ont écrit une lettre ouverte invitant les écoles et les parents à ne pas permettre à leurs enfants d’assister à un événement religieux. «Les élèves ne devraient pas avoir de croyances religieuses. Les enfants mineurs sont incapables de penser par eux-mêmes, parce qu’ils ne sont pas mûrs», peut-on lire dans la traduction de la lettre publiée par l’ONG ChinaAid, sise aux États-Unis. «S’ils sont attirés et forcés de croire et de suivre une religion, les activités et les pensées radicales de ladite religion les influenceront, ce qui aura des conséquences sur leur santé mentale et leur avenir. Tous les parents, quelle que soit leur religion, devraient apprendre à leurs enfants à ne pas entrer dans des lieux de culte ou à ne pas participer à des activités religieuses, y compris l’école du dimanche et les camps d’été, et devraient s’abstenir de toute activité religieuse.»

Le gouvernement est nerveux

Néanmoins la guerre de la Chine contre la religion n’est qu’une réaction à la croissance du christianisme et montre à quel point le gouvernement est nerveux. Les dirigeants communistes voient le christianisme et les chrétiens comme une menace à leur pouvoir, parce qu’ils ont des relations tendues avec les États-Unis en particulier et l’Occident en général, et aussi parce que le christianisme met l’accent sur la dignité humaine et les libertés individuelles. Il y aurait quelque cent millions de chrétiens en Chine, et il ne leur est pas permis de former des organisations qui ne sont pas contrôlées par l’État. Environ huitante pour cent des chrétiens font partie d’églises de maison «non officielles»1. Le Mouvement patriotique des trois autonomies et l’Association patriotique des catholiques, qui sont sous le strict contrôle et la supervision du gouvernement communiste, sont beaucoup plus petits que le mouvement des églises de maison. Le président Xi Jinping, qui a été nommé président chinois en 2012, a tenté de faire face à la croissance du christianisme chinois en le «sinécisant», c’est-à-dire en l’intégrant dans la philosophie et l’idéologie chinoises.

Nouvelle réglementation

En 2018, de nouvelles réglementations sur les affaires religieuses ont été introduites sous prétexte d’«éradiquer l’extrémisme». La loi exige que les gens obtiennent l’approbation du gouvernement avant tout événement religieux. Quiconque «viole» la loi peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à quarante-cinq mille deux cents dollars américains. Elle limite le téléchargement de contenus religieux en ligne sur l’internet et interdit aux «individus et organisations étrangers» de prêcher ou de partager des informations religieuses. Seuls les membres d’organisations «officiellement autorisées» peuvent afficher du contenu à caractère religieux sur le web. L’objectif réel de ces nouvelles réglementations est de forcer les églises non enregistrées à passer sous contrôle gouvernemental et à représenter une forme de christianisme qui ne contredit ni le régime autoritaire ni le communisme.

Les églises clandestines sont hardies et en pleine croissance

Toutefois les chrétiens de Chine sont audacieux et croissent dans la foi. Le pasteur Huang Xiaoning, de la Guangzhou Bible Reformed Church fermée par l’État, pense: «Le parti communiste chinois veut être le Dieu de la Chine et du peuple chinois, mais, selon la Bible, seul Dieu est Dieu.»

Newsletter/ Actualité chrétienne de la semaine: Génocide des chrétiens du Nigeria, 41 morts dans l'incendie d'une église, un pasteur victime de racisme en France...

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
Soutenir le Journal Chrétien, c’est aider au développement d’un média affranchi de toute influence mondaine ; c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Chaque donateur bénéficie d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Comment nous soutenir?

Vous pouvez nous soutenir par:

1. carte bancaire ou par prélèvement automatique

Faites votre paiement par carte bancaire ou par prélèvement automatique  ici.

2. virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’ils soient éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :

J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris
IBAN : FR1240031000010000388072S04
BIC : CDCGFRPPXXX

3. chèque

Vous pouvez choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

4. Paypal (sans déduction fiscale)

Vous pouvez également effectuer votre don par Paypal.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour