Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Faire un don

Journal Chrétien

L'actualité en continu

TikTok va désormais rémunérer les auteurs africains

Soutenez bible.audio

Le géant des réseaux sociaux a signé un accord avec les organismes de collecte des droits d’auteur en Afrique australe…

 Tout est parti du succès de Jerusalema, cette chanson sud-africaine qui a connu une popularité indescriptible sur internet. En quelques mois seulement, la chanson du duo Master KG/Nomcebo enregistre actuellement près 387 millions de vues sur YouTube. De plus, elle a inspiré de nombreux utilisateurs de TikTok pour leurs vidéos, puisqu’elle y a été reprise plus d’un milliard de fois…

Le réseau social TikTok annonce donc qu’il vient de sceller un partenariat gagnant-gagnant avec les organismes de gestion collective des droits d’auteur sud-africains. Pour le géant chinois, il s’agit d’abord d’attirer les meilleurs artistes africains sur sa plateforme. Ensuite, la filiale de ByteDance cherche à redorer son image, comme pour se démarquer de certaines plateformes de streaming qui sont internationalement connues, et qui pourtant ne reversent pas de royalties à leurs créateurs.
Ce contrat de licence qui vient d’être rendu public, s’inscrit dans une démarche entamée par le réseau social chinois depuis le dernier trimestre 2020. En effet, TikTok avait déjà signé des accords similaires avec des géants de l’industrie musicale tels que STIM, GEMA et PRS, Sony Music, ainsi que la société de gestion collective néerlandaise Buma / Stemra.

Cette fois-ci il s’agit d’un contrat signé avec la CAPASSO (Composers, Authors and Publishers Association), l’association sud-africaine des compositeurs, auteurs et éditeurs. Cette association couvre 22 pays sur le continent africain, et elle regroupe plus de 7 000 membres. Les négociations ont été effectuées avec la coopération d’une autre association sud-africaine également basée à Johannesburg, la SAMRO (south-african music organisation). La convention prévoit le paiement des droits d’auteur pour toutes les chansons qui seront reprises pour la création de vidéos sur TikTok. Une véritable manne financière, puisque le réseau social compte approximativement 6 millions d’utilisateurs réguliers en Afrique du sud.

Pour Wiseman Ngubo, le chef des opérations à la CAPASSO, c’est un soulagement : « Nous sommes heureux d’avoir conclu un accord avec TikTok afin de garantir que les auteurs-compositeurs panafricains soient pris en charge sur la plateforme. Avec la mise en lumière croissante de la musique africaine, de plus en plus d’auteurs-compositeurs africains sont sur le point d’atteindre le statut de superstar mondiale et TikTok jouera un rôle majeur dans la présentation de leurs talents au monde. »

 Une véritable bonne nouvelle pour la culture africaine, qui incitera certainement à plus de créativité. Certaines plateformes régionales de streaming comme Anghami et Boomplay, vont immédiatement emboîter le pas pour rivaliser avec leurs concurrents internationaux. L’Afrique compte 1,3 milliards d’habitants et tous les mastodontes du numérique ne veulent pas se faire devancer sur cette grosse niche financière.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter