Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’archevêque Desmond Tutu est mort à 90 ans

Télécharger l'application du Journal Chrétien

L’archevêque Desmond Tutu, lauréat du prix Nobel de la paix et vétéran de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, est décédé à l’âge de 90 ans, a annoncé dimanche la présidence.

En 1984, Tutu avait reçu le prix Nobel de la paix pour son opposition non violente à l’apartheid. Une décennie plus tard, il avait présidé la Commission de vérité et de réconciliation, créée après l’abolition en 1991 de l’apartheid, afin de faire toute la lumière sur les crimes commis par ce régime raciste, dominé par la minorité blanche.

Depuis, il n’avait jamais cessé de lutter contre les injustices et la corruption, regrettant à la fin de sa vie que son rêve d’une « nation arc-en-ciel » ne soit pas encore réalisé.

Réputé pour son franc-parler, l’archevêque anglican était l’une des dernières figures tutélaires du pays après le décès de l’ancien président Nelson Mandela en 2013.

Desmond Tutu avait été atteint par un cancer de la prostate à la fin des années 1990. Il avait été hospitalisé à plusieurs reprises au cours de ces dernières années pour soigner des infections liées au traitement de son cancer.

« Le décès de l’archevêque émérite Desmond Tutu est un autre chapitre de deuil dans l’adieu de notre nation à une génération de Sud-Africains exceptionnels qui nous ont légué une Afrique du Sud libérée », a déclaré le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

« Desmond Tutu était un patriote sans égal. »

La présidence n’a donné aucun détail sur la cause du décès.

« Finalement, à l’âge de 90 ans, il s’est éteint paisiblement au Oasis Frail Care Centre à Cape Town ce matin », a déclaré Ramphela Mamphele, présidente par intérim de l’Archbishop Desmond Tutu IP Trust et coordinatrice du bureau de l’archevêque, s’exprimant au nom de la famille Tutu.

« Desmond Tutu consacra sa vie aux droits de l’Homme et à l’égalité des peuples. Son combat pour la fin de l’apartheid et la réconciliation sud-africaine restera dans nos mémoires », a déclaré le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, sur son compte twitter.

(Reportage Nqobile Dludla, version française Jean-Michel Bélot)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter