Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Quand Dieu est du voyage (1/3)

Je fais un don

Fait peu connu, la plupart des grands aéroports disposent d’un service d’aumônerie, prêt à entourer les passagers ou membres des différents personnels en situation de crise. Car voyager ne rime pas toujours avec légèreté.
On les imagine plus facilement dans les hôpitaux ou les établissements carcéraux, au chevet des malades et à l’écoute des prisonniers. Et pourtant, les aumôniers des Églises historiques assurent également une présence régulière dans les aéroports, comme à Genève et Zurich.

«C’est lié à l’histoire de l’aviation, qui a pris son essor après la Seconde Guerre mondiale», relate David Gonzalez, aumônier protestant à l’aéroport de Paris-Orly. «L’aviation militaire américaine avait alors l’habitude d’avoir des aumôniers embarqués sur les vols.» Si ceux-ci ne s’envolent plus avec les passagers, ils accompagnent, en cas de besoin, leurs départs comme leurs arrivées.

«La plupart des grands aéroports possèdent aujourd’hui un service d’aumônerie», confirme Stephan Pfenninger, aumônier réformé à l’aéroport de Zurich. «Les espaces de recueillement sont d’ailleurs devenus un critère d’excellence pour l’industrie aéroportuaire», indique le pasteur parisien. Et de citer «Roissy et Orly, qui étaient dans les profondeurs du classement international jusqu’à il y a une dizaine d’années et sont remontés grâce à la création d’un espace de prière ainsi que la mise en place d’une équipe multiconfessionnelle».

De l’écoute et du café

Leurs missions? «La plupart du temps, nous sommes appelés par un membre du personnel ou la police qui nous signale que quelque chose ne tourne pas rond», raconte Andrea Thali, aumônière catholique à l’aéroport de Zurich. Et son confrère réformé d’enchaîner: «Notre mission est souvent davantage d’ordre social que religieux. Nous sommes là pour toute personne qui a besoin que l’on prenne du temps pour elle.»

Ainsi, les aumôniers zurichois accueillent dans leur bureau aussi bien des passagers en détresse psychologique, en attente forcée ou encore sans le sou. «On leur permet d’utiliser notre téléphone pour joindre leurs proches ou encore leurs ambassades», précise Stephan Pfenninger. «La part spirituelle est plus présente dans la manière dont on s’adresse à ces personnes», souligne Andrea Thali. «Nous sommes ouverts à toutes les demandes, et les gens le ressentent. Ils s’estiment en sécurité, reconnaissants qu’on essaie de les soutenir émotionnellement, en prenant le temps de discuter avec eux devant un café.»

Frontière et misère

À Cointrin, Alexandre Winter, aumônier de l’Église protestante de Genève (EPG), compare le bâtiment de l’aéroport à «une sorte de no man’s land, où il est important d’offrir une présence bienveillante». Avec sa collègue de l’EPG Véronique Egger, ils s’occupent principalement d’entourer les demandeurs d’asile retenus aux frontières. «Les requérants peuvent rester jusqu’à 60 jours à l’aéroport, dans un bâtiment de l’autre côté des pistes», souligne-t-elle. «Lors de renvois, la situation est toujours des plus douloureuses.»

À Paris, David Gonzalez part aussi régulièrement «en maraude avec les employés de la Croix-Rouge, à la rencontre de la cinquantaine de SDF qui dorment dans les terminaux – des gens souvent perdus depuis des années». L’approche? «Quand on a le badge de l’aéroport autour du cou, les gens s’adressent à nous spontanément pour nous demander les renseignements dont ils ont besoin.»

Des cris et des larmes

Et puis il y a les drames. Comme ces deux suicides, intervenus juste avant Noël dans l’aéroport de Zurich, mais aussi les attentats du 11 septembre ou encore le Swissair Grounding, qu’a vécu ensemble le duo zurichois. «Le cœur de notre métier reste les situations de crise. Notre bête noire: le crash aérien», formule David Gonzalez. Lors de la pandémie, alors que beaucoup de Maghrébins souhaitaient rejoindre leur pays pour faire l’enterrement de leurs parents ou grands-parents, les vols manquaient, raconte-t-il. «Nous avons dû faire face à des femmes âgées qui se roulaient par terre de douleur. Dans ce genre de situation, appeler l’aumônier, c’est toujours mieux que la police ou la Sûreté!»

Quel que soit l’événement dramatique, les aumôniers se retrouvent toujours en première ligne. Véronique Egger se souviendra encore longtemps de ce jour, après le Tsunami de 2004, où la police lui «a demandé de les accompagner chez les familles qui n’avaient pas de nouvelles de leurs proches, pour prélever leur ADN..» Ou encore «cette jeune Guinéenne, qui était forcée d’épouser un vieux monsieur. Sa maman l’a aidée à fuir pendant le mariage, mais la protection en Suisse lui a été refusée et elle a été renvoyée à Casablanca», poursuit-elle. «J’ai contacté sa maman en Guinée, elle n’a plus eu de nouvelles de sa fille.»

Stephan Pfenninger reste quant à lui marqué par «cette voyageuse de 65 ans en provenance de Nouvelle-Zélande, qui était convaincue que son gouvernement cherchait à l’éliminer». Empêchée dans sa fuite par manque d’argent, elle a vécu plusieurs semaines dans l’aéroport: «Quand on a réalisé qu’elle ne voulait vraiment pas rentrer chez elle, on s’est résolu à ne pouvoir être, pour elle, qu’une maison temporaire.»

Soutenez le Journal Chrétien

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour