Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’école chrétienne offre un avenir aux enfants du Bangladesh

Une école chrétienne soutenue par la Solidarité Chrétienne Internationale offre un cursus scolaire complet à des enfants du Bangladesh, où la pénurie d’écoles publiques oblige de nombreux enfants à fréquenter des écoles coraniques financées par l’Arabie saoudite.

Dhankura est située à environ 2 heures de route au nord de la capitale Dacca (mais parfois jusqu’à 5 heures selon les aléas du trafic). À peine sortis du chaos de cette ville qui compte vingt millions d’habitants, nous voilà environnés de champs irrigués et verdoyants.

Mais cette vision est trompeuse : de nombreuses personnes vivent dans une grande pauvreté dans ces campagnes. En effet, les champs de riz et de canne à sucre appartiennent à de grands propriétaires fonciers et la majorité des populations rurales est composée de travailleurs journaliers qui sont totalement exploités.

Dans les écoles soutenues par CSI, une centaine d’enfants bénéficient d’une solide formation.

Ainsi, les plus démunis sont contraints de quitter leurs villages pour trimer dans les immenses fabriques de textiles qui ceinturent la ville de Dacca. Ils y cousent des habits destinés au marché européen pour des salaires de misère et sans accès à quelque droit professionnel que ce soit.

Une alternative à l’école coranique

La situation est particulièrement précaire pour les enfants : la spirale de la pauvreté amène souvent le mariage des mineurs ainsi que le travail des enfants. De plus, il y a une grande pénurie d’écoles étatiques et une formation scolaire demande de l’argent. L’Arabie saoudite profite de cette situation et finance dans tout le pays des madrasa (écoles coraniques) qui sortent du sol comme des champignons, notamment à Dhankura et dans la région.

Les enfants reçoivent un repas chaud deux fois par semaine.

Les écoles islamiques apprennent gratuitement aux enfants à lire et à écrire le Coran et elles offrent des repas gratuits. Des écoles qui dispensent un enseignement général et non discriminatoire sont donc urgemment nécessaires, surtout pour l’avenir des chrétiens du Bangladesh.

Depuis quatre ans, la Solidarité Chrétienne Internationale finance une école chrétienne à Dhankura. Les parents y paient des frais de scolarités symboliques ; quant au matériel scolaire et aux uniformes, ils sont fournis gratuitement. De surcroît, les enfants reçoivent deux fois par semaine un repas chaud. Tout cela permet aux enfants de familles très pauvres de recevoir une formation de base.

Les enseignants s’occupent de familles entières

Ashio est l’un des enseignants les plus motivés que nous ayons jamais rencontrés !

Actuellement, il y a une centaine d’enfants qui fréquentent l’école de Dhankura, depuis la maternelle jusqu’à la cinquième année. Une équipe d’enseignants composée de cinq personnes s’engage corps et âme pour former les enfants. Pour ces jeunes instituteurs, il est prioritaire d’être des modèles pour les élèves quant au respect de l’autre et à la cohabitation pacifique entre musulmans et chrétiens. Ils visitent les familles d’élèves, se préoccupent d’un enfant absent et ils s’entretiennent avec les parents qui préfèrent parfois envoyer les enfants travailler plutôt qu’à l’école. Ils essayent de les comprendre et de les aider à résoudre leurs problèmes.

Ashio, l’un des enseignants, explique :

« Il n’est pas toujours aisé de motiver les parents. Ils sont souvent eux-mêmes analphabètes et ne voient pas pourquoi ils devraient envoyer leur enfant à l’école alors qu’il pourrait participer à la survie de la famille ; il faut donc les aborder avec beaucoup de tact. Mais c’est toujours une joie pour nous quand nous parvenons à convaincre les parents et de pouvoir à nouveau accueillir un enfant heureux dans nos classes. La situation est bien meilleure aujourd’hui qu’il y a cinq ans, où nous avions des enfants qui arrivaient en classe avec deux heures de retard parce qu’ils avaient dû travailler au champ. Maintenant, nous voyons des mamans accompagner elles-mêmes leurs enfants à l’école. »

Lima a besoin d’un avenir

Lima est une chrétienne qui est en quatrième. Elle a trois frères aînés qui n’ont presque pas été à l’école et qui travaillent depuis longtemps comme journaliers ou dans la restauration.

La maman de Lima souhaite que sa fille puisse avoir une meilleure vie :

« Je n’ai moi-même suivi que les sept premières années scolaires, mais ma fille doit pouvoir accomplir au moins dix années scolaires. Mes fils ont quitté l’école de bonne heure. Maintenant je vois combien la vie est difficile pour eux, mais j’espère que ma fille pourra au moins avoir un meilleur avenir. Je suis reconnaissante que l’école soit située à proximité et que ma fille n’ait pas un trop long trajet à faire pour s’y rendre. Je suis aussi reconnaissante que l’école fournisse l’uniforme et le matériel scolaire. Mon mari travaille comme journalier. Avec ses revenus maigres et irréguliers, nous ne pourrions pas assumer tous les frais scolaires. Or l’école est une grande bénédiction pour nous. »

Schamir veut devenir policier

Schamir est un garçon musulman de cinquième. Son rêve est de devenir policier. Il vit avec son petit frère et ses parents dans une cabane faite de terre battue. Tout comme de nombreux Bangladais, cette famille doit reconstruire son logis chaque année après la saison des pluies. Le père de Shamir travaille comme journalier et gagne à peine de quoi survivre.

La maman de Schamir est très heureuse que son fils puisse aller à l’école :

« Je suis analphabète, car mes parents ne m’ont jamais envoyé à l’école. C’est important pour moi que mes enfants aient un meilleur avenir que moi et c’est un grand privilège d’avoir une école à deux pas de la maison, sinon cela serait difficile pour Schamir. Je suis contente qu’il puisse grandir dans un environnement favorable. Ce qu’il pourrait apprendre dans une madrasa, je peux aussi le lui l’enseigner à la maison. Il est important qu’il reçoive un enseignement général et apprenne à se comporter en société. Je suis très reconnaissante pour cela. »

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.