Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

A la fin de notre vie….

Soins palliatifs, soins de fin de vie…

Philippiens 1.23, « …Je suis pressé des deux côtés : j’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ… »

Dans le monde séculier, nous entendons parler de soins palliatifs, d’euthanasie ou plutôt de mort voulue et exécutée par un tiers. Nous voulons que nos derniers moments de vie soient paisibles, sereins et surtout sans douleur. Une fin de vie douloureuse, angoissée donne mauvaise conscience à l’entourage. C’est difficile « à porter et à vivre », cela n’est pas agréable à voir.

Pour autant, il y a un enjeu bien plus important, occulté et ignoré : « l’après ». Peut-on ignorer pareil enjeu ?

Nous pouvons voir et entrevoir comment certaines personnes prennent la décision de « partir » en disant au revoir à leurs proches etc… etc…

La Bible nous relate une histoire de soin, « juste » avant la mort d’un homme. Une histoire bien triste… Dans 1 Samuel 28, Saül vient d’apprendre que le lendemain il va mourir. Il en est terrassé… mais « le seul soin » que la personne présente lui donne, c’est un bon repas…

Cette femme qui vient de lui annoncer sa mort, est incapable de lui apporter le réconfort et l’aide dont il aurait besoin… c’est à dire une mise en ordre avec Dieu…

Elle lui offre un repas, « un veau gras » avec des pains sans levain… Le veau gras est un repas de choix, et les pains sans levain accompagnaient d’ordinaire les sacrifices. Cela donne l’illusion d’un vague secours dans le cadre de la religion…

Les seuls soins et le seul encouragement dont il avait besoin, c’était de se tourner vers Dieu qui pardonne les pécheurs, et qui leur donne la vie éternelle. Mais distraire et nourrir d’illusions est bien la pire chose que l’on puisse faire à un mourant, un être aimé. Oui, trop souvent, tout est fait pour que le mourant ne sache pas et oublie où il pourrait aller…

Réalisons l’importance de ces derniers instants, afin de pouvoir apporter tout le conseil de Dieu concernant le salut, de celui qui s’apprête à quitter notre monde.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter