Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’État en guerre contre des structures sanitaires illégales

Je fais un don

Le ministre de la santé publique est plus que jamais déterminé à en découdre avec la clandestinité qui a établie son lit dans le secteur.

Le communiqué de presse rendu public le 20 juillet 2022, le Ministre de la Santé Publique  Manaouda Malachie annonce le lancement dans  les prochains jours d’une vaste campagne d’assainissement de la carte sanitaire de toute l’étendue du territoire camerounais. Une campagne assortie des poursuites judiciaires face aux contrevenants de la loi et la réglementation en matière de santé publique au Cameroun. Le patron de la Santé Publique au Cameroun fait savoir dans sa sortie que ses services techniques compétents ont constaté une recrudescence des « prétendus centre de santé et autres formation sanitaires clandestines. » Selon le membre du gouvernement, la floraison de ces formations sanitaires clandestine est, à coup sûr, l’une des causes de dégradation de l’état de santé de la population. Ces structures sont des temples de mortalités infantiles et néonatales dues à des accouchements faits dans des conditions peu orthodoxes. Ceci sans perdre de vue l’accroissement des patients sous hémodialyses dans les grandes formations sanitaires pour cause de mauvaise prescription ou de prescription des médicaments de mauvaises qualités.

Amateurisme et promiscuité conditionnent les centres de santé clandestins

La plus part de ces centres de santé illégaux sont logés dans des domiciles n’obéissant à aucune configuration et conditions d’hygiène requises pour les formations sanitaires légales. Certain personnel  ici sont des vendeurs de médicaments de la rue qui se sont convertis en infirmier. D’aucuns ont des connaissances très limitées en matière de médecine ; d’où des décès observés en cascades dans ces structures non règlementaires. « J’ai perdu ma sœur ainée et son nouveau-né dans un accident dû à un accouchement difficile que tentait d’effectuer un personnel de de l’un de ces centre. Voyant la situation compliquée, il n’a pas eu l’état d’esprit de déférer rapidement le cas ailleurs. » Témoigne Rolande ISSA habitante de la région du Littoral .

La problématique de la fermeture de ces centres de santé

Ce n’est pas la première fois que les autorités camerounaises tentent d’endiguer ce phénomène. Mais, les centres de santé clandestins continuent de prospérer, en raison notamment des coûts considérés comme élevés pratiqués dans les hôpitaux publics . En août 2019, l’Ordre national des médecins du Cameroun (ONMC) dénombrait un peu plus de 3 400 formations hospitalières privées à travers le pays évoluant en marge de la réglementation ou n’ayant pas d’existence légale. Les griefs retenus contre ces structures informelles sont nombreux : manque de personnels formés, absence de plateaux techniques adéquats, pratiques et conditions d’hygiène douteuses (avortements, accouchements, opérations chirurgicales à risque, etc.). Selon l’ONMC, c’est dans ces centres qu’on retrouve la panoplie des mauvaises pratiques sur le plan médical. La détection du motif qui attire les populations vers ces centres est à prendre au sérieux. Selon certain citoyen, la mauvaise réception des patients dans les formations sanitaires publiques est l’une des causes de cette ruée vers ces centres de santé : « Il y a trop de tracasseries dans les hôpitaux publics. Vous arrivez avec un cas urgents on vous fait attendre pendant près d’une heure. C’est pourquoi nous préférons ce qui est à côté et où on se soucie rapidement de vous. » Déclare une patiente rencontrée dans l’un de ces centres médical. Le nettoyage  en cours de démarrage est donc salvateur . Le Ministre santé précise que cette campagne se fera en liaison avec les différents ordres professionnels existants, à qui il demande «de s’investir pleinement dans cette opération de lutte pour la sauvegarde de la santé des populations camerounaises ».

Thierry EDJEGUE

Soutenez le Journal Chrétien

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour