Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Faire un don

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les familles des victimes du crash du vol MH17 se préparent à la reprise du procès

Soutenez bible.audio

par Stephanie van den Berg

AMSTERDAM (Reuters) – Les familles des personnes décédées dans le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en 2014 se préparaient à découvrir des détails difficiles à entendre lors de l’ouverture lundi d’une nouvelle étape du procès sur la catastrophe aérienne.

Le vol MH17 reliant Amsterdam à Kuala Lumpur a été abattu par un missile tiré depuis le territoire contrôlé par les rebelles pro-​russes lors des combats avec les forces gouvernementales ukrainiennes, selon les enquêteurs internationaux.

Les 298 personnes à bord de l’appareil, dont les deux tiers étaient de nationalité néerlandaise, ont été tuées.

Des juges néerlandais entament lundi l’examen des preuves contre trois suspects russes et un suspect ukrainien dans une salle d’audience de haute sécurité, située près de l’aéroport de Schiphol à Amsterdam.

« D’une part, nous voulons savoir exactement ce qui s’est passé, pourquoi cela a eu lieu et qui est responsable, mais le prix à payer ces sont des informations publiées qui pourraient se révéler choquantes », a déclaré Piet Ploeg, porte-parole des familles des victimes.

« Finalement, cela devrait conduire à obtenir justice et la justice comprend au moins la décision d’un tribunal indépendant sur l’identité des responsables », a déclaré à Reuters Piet Ploeg, qui a perdu son frère, sa belle-soeur et son neveu dans le crash.

Après des années à collecter des preuves, l’équipe internationale d’enquêteurs a conclu en mai 2018 que la batterie de missile qui a servi au tir fatal appartenait à la 53e brigade russe de missile anti-aérien. Ils ont ajouté que le projectile était un missile BOUK de conception russe.

Le gouvernement néerlandais tient Moscou pour responsable. La Russie a démenti toute implication.

Aucun des accusés n’est en détention. Oleg Poulatov, le seul du quatuor à avoir accepté de se faire représenter par une avocate, a démenti fin septembre les accusations portées contre lui.

Les trois autres suspects sont jugés par contumace et n’ont pas désigné d’avocats pour les représenter.

Selon le parquet, l’enquête sur le MH17 est toujours en cours et d’autres suspects potentiels sont actuellement recherchés.

(Version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter