Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les Camerounais s’efforcent de faire face à la hausse des prix alimentaires

Je fais un don

YAOUNDE, 29 juin  — nous étions au côté de Ideline Kuate autour du marché de Sandaga à Douala, la capitale économique du Cameroun, à la recherche de quoi acheter.

  Cette agricultrice de 40 ans gagne environ 50.000 francs CFA (près de 80 dollars) par mois, mais ce n’est plus suffisant pour nourrir sa famille de six membres.

  « Auparavant, les prix étaient abordables. Avec 3.000 FCFA (environ 5 dollars), on peut bien nourrir les enfants. (Maintenant) avec 5.000 FCFA (environ 8 dollars), tu ne peux pas nourrir la famille. Nous mangeons ce qui est disponible, pas le choix », raconte-t-elle en se plaignant qu’un litre d’huile de cuisine qu’elle achetait à 1.200 FCFA (environ 2 dollars), se vende désormais 2.100 FCFA (environ 3,4 dollars).

  A Yaoundé, la capitale, Marguerite Mbazoa s’est rendue pour sa part au marché de Mokolo pour y faire ses courses, mais elle a réalisé que le poisson qu’elle achetait 1.500 FCFA (environ 2,4 dollars) coûte maintenant 2.500 FCFA (environ 4 dollars).

  « Tout est devenu cher. Trop cher! Les prix homologués ne sont plus respectés », déplore-t-elle en se plaignant que ces augmentations affectent les habitudes alimentaires de ses enfants.

  Lorsqu’on était dans les marchés autrefois populaires dans les deux villes, peu d’acheteurs se pressaient devant les stands sur lesquels s’empilaient les produits locaux, car la flambée des prix a découragé la plupart d’entre eux.

  Dans sa boutique du marché de Sandaga, François Tague vend un sac de riz à 22.500 FCFA (environ 36 dollars), un prix qui a doublé en cinq mois.

  Ce vendeur de 52 ans dit envisager d’abandonner son entreprise parce qu’il n’y a pas d’acheteurs. « C’est décourageant, nous ne faisons que faire face », se désole-t-il.

  Ces derniers mois, les prix ont continué à augmenter fortement au Cameroun. L’économie qui se remettait à peine des perturbations de la pandémie de nouveau coronavirus souffre désormais de chocs internes et externes.

  Les chiffres officiels montrent que le taux d’inflation est de 2%, mais le pouvoir d’achat de quelque 20 millions de Camerounais a considérablement diminué au fil du temps.

  Selon l’Institut national de la statistique du Cameroun (INS), le pays fait face au coût croissant des affaires et au conflit russo-ukrainien qui a perturbé le mouvement mondial des produits de base et fait monter les prix du pétrole. En avril, l’INS a indiqué que les prix des produits alimentaires avaient respectivement augmenté de 10,1% et de 8,2% sur un an tant à Douala qu’à Yaoundé. Les prix des produits alimentaires importés ont augmenté de 10,1% en variation annuelle et ceux des produits locaux de 8,9% à Douala. A Yaoundé, cette augmentation a été de 1,3% sur un mois et de 9,2% sur un an, selon la même source.

  Parmi les produits les plus touchés figurent le pain et le riz, dont les coûts élevés en font un produit de luxe pour de nombreux Camerounais, selon Joséphine Carelle Ngah Misso, interrogée par le journal alors qu’elle faisait des courses pour sa famille au marché de Mokolo.

  « Le gouvernement doit régler ça », exige-t-elle.

  « Au début, je pouvais vendre 10.000 FCFA (environ 16 dollars) par jour. Maintenant, je ne peux même pas vendre 5.500 FCFA (environ 8,8 dollars) par jour. Nous demandons au gouvernement de faire baisser ces prix et d’augmenter les salaires des fonctionnaires », réclame Ben Werenge, 60 ans, qui vend des produits alimentaires au marché de Sandaga de Douala.Bien que le gouvernement subventionne beaucoup de biens, cela n’a pas empêché la hausse des prix, note l’économiste Jones Damue.

  Le conflit « a perturbé la production et le commerce de plusieurs produits, en particulier ceux pour lesquels la Russie et l’Ukraine sont des exportateurs clés, y compris l’énergie, les engrais et les céréales. Ces hausses de prix s’ajoutent à des marchés déjà étroits de matières premières en raison d’une reprise solide de la demande après la pandémie, ainsi que de nombreuses contraintes liées à la pandémie en matière d’approvisionnement », explique-t-il.

  A ses yeux, le gouvernement doit encourager les agriculteurs à cultiver le blé localement et subventionner les prix de certains produits de base.

  Le ministère du Commerce a récemment publié une liste des prix des produits de base à la suite d’augmentations non autorisées sur les marchés.

  Ces dernières semaines, le gouvernement a tenté de rassurer les habitants en leur disant que les réserves de blé existantes et les cultures locales répondraient à la demande de pain subventionné.

  Selon des fonctionnaires, les réformes du système de subvention pourraient être incluses dans le budget 2022/23, bien que l’ampleur de toute réforme reste incertaine.

Soutenez le Journal Chrétien

Je fais un don

Le Journal Chrétien est un média indépendant, financé par les dons de ses lecteurs. Si vous souhaitez nous aider et participer à notre développement, vous pouvez le faire en faisant un don défiscalisé.

Quatre bonnes raisons de soutenir le Journal Chrétien

Il existe quatre bonnes raisons de sauter le pas :

Raison 1 : un maillon indispensable dans le paysage médiatique

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps. Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Raison 2 : un financement indépendant

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique francophone : totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre et sans publicité. Il ne perçoit ni subvention publique, ni soutien privé d’une multinationale ou d’une église, ce qui lui permet de fournir une information libre de tout conflit d’intérêt.

Les ressources du Journal Chrétien sont entièrement privées et reposent exclusivement sur la générosité des chrétiens qui comprennent que le développement d’un tel média est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile.

Raison 3 : une activité pluridisciplinaire

La Journal Chrétien finance des projets dans plusieurs domaines susceptibles d’intéresser les chrétiens. Voici quelques-uns des projets développés par l’équipe du Journal Chrétien :

– Un réseau social chrétien. Chretiens.net est le premier réseau social des chrétiens évangéliques. Son principe est identique à celui de Facebook. L’utilisateur dispose d’un compte, ajoute d’autres personnes comme amis, peut poster des textes, des photos et des vidéos, navigue sur un fil d’actualité pour voir les nouvelles de ses amis, peut créer des pages et des groupes ou encore dialoguer en direct.

– Une plateforme d’étude bibliqueBible audio est un site de ressources bibliques destiné aux pays en développement, où les chrétiens pauvres ont difficilement accès à la Bible. Il y a une vingtaine de traductions bibliques en plusieurs langues, trois commentaires verset par verset de la Bible, quatre dictionnaires bibliques, deux lexiques grec-français et hébreu-français, une concordance biblique, un atlas biblique interactif, un comparateur des versions de la Bible. Il est édité par le Journal Chrétien, service de presse en ligne ayant pour but de porter un regard chrétien sur la société où nous vivons.

– Un projet de chaîne chrétienneChrétiens TV est une chaîne de télévision chrétienne évangélique en cours de développement et qui s’adresse non seulement aux chrétiens et aux responsables d’églises, mais à toute personne qui cherche un sens à sa vie. La chaîne étant à ses débuts, sa diffusion se fait uniquement par Internet (Youtube, Facebook, Twitter, Instagram, etc.  Son slogan : « Le média du Corps de Christ. »

– Deux applications chrétiennes. Nous avons développé deux applications chrétiennes qui sont d’une grande bénédiction pour de nombreux chrétiens.

Bible.audio est une application proposant des bibles audio (français+ anglais), un atlas biblique interactif, la bible interlinéaire, une concordance de la Bible, un comparateur de traductions de la Bible, des commentaires de la Bible verset par verset, des lexiques grec/ français et hébreu/ français avec audio, des dictionnaires bibliques, etc. Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

Le Journal Chrétien est une application chrétienne qui développe un regard chrétien sur l’actualité et sur la société où nous vivons. Elle œuvre pour éclairer les consciences en vue d’une société juste et fraternelle. Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

Raison 4 : un engagement intelligent

Le Journal Chrétien est un média reconnu par la Commission paritaire des publications et agences de presse du Ministère de la Culture et permet la défiscalisation.

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. 

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Toute l’équipe du Journal Chrétien vous remercie pour votre soutien et votre confiance.

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Recevez un message biblique par jour