Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le patrimoine culturel de l’Est en vedette au musée national

La deuxième édition  Festival international du Mbôl  tenue du 04 au 06 Août à Yaoundé a  présenté les spécificités de la cuisine de cette région en mettant l’emphase sur  l’urgence de sauvegarder ce savoir-faire ancestrale traditionnelle.

 

L’esplanade de l’ancien palais présidentiel s’est vue décoré   de parures en provenance de L’Est Cameroun. Exposants et visiteurs ont été servi durant les trois jours qu’ont duré cette kermesse culinaire. La thématique : savoir-faire culinaire et économie locale plantait déjà le décor de ce moment de partage et de communion autour du riche patrimoine de ce peuple de  la foret.

Historique du projet

Selon Rolande AGONG ; présidente  du comité d’organisation; le déclic est venu d’un constat. Le besoin permanent de consommer plus régulièrement les spécialités culinaires du terroir. De plus  sur les moteurs de recherche, l’information sur les spécialités culinaires de la région de l’Est est  très pauvre. D’où urgence de faire quelque chose  pour aider la région a se  réconcilier avec ses enfants disperser dans le monde.  Le choix s’est donc  posé sur le Mbôl pare ce qu’il incarne  un art de vivre.

 

Polémique inutile sur le  choix du site du  festival

Le festival du Mbôl, bien que déployé en grandeur nature à Yaoundé aménage depuis sa première édition des points de dégustation dans d’autres villes du pays et même de la diaspora. A cette date, le festival du Mbôl a des points focaux responsables des rencontres gastronomiques à Bertoua, Maroua, Ngaoundéré, Doumé, Nguelemendouka, Anguéngué, Douala, Kribi, Bafoussam, Sangmélima, Foumban, Paris, Marseille, Dresde. « Vous savez mieux que moi qu’un patrimoine culinaire ne saurait être l’apanage de ses propres populations. Si nous devons construire un label autour de notre patrimoine culinaire, il est impérieux de le promouvoir partout.»  Nous a confié Rolande AGONG.  Le Mbôl et les autres saveurs de la Région de l’Est animent  bien les palais de ses filles et ses fils. Pourquoi ne pas le partager avec les autres ? Connu pour la diversité et la richesse de sa cuisine ; le Cameroun  peut compter sur le tourisme culinaire pour l’atteinte de son émergence à l’horizon 2035.

 

Les innovations de la deuxième édition

Avec pour slogan « Mangez ; mangeons;  c’est la région de l’Est qui invite ! »Le festival est passé d’une seule journée à trois. Le choix du comité d’organisation de  déplacer le village  de la chambre d’agriculture pour le musée national est symbolique. De  plus cette année les visiteurs ont eu droit à la fois aux jeux de société et aux jeux patrimoniaux . Des séquences de soir au village ont tenu en haleine les noctambules.  A la question de savoir si ce  festival veut jouer le rôle de transmission des savoirs culinaires ? la présidente du comité d’organisation répond : « Nos populations se transforment par le quotidien du monde industriel. Notre festival cherche à resserrer les liens à tous les niveaux où cela peut encore être possible. Les peuples qui mangent ensemble se partagent sans doute d’autres valeurs comme l’unité, l’amour et l’espérance. Nous nous engouffrons quelque peu. Le festival cherche donc à fédérer toutes les générations. Il offre bien sûr l’opportunité à la jeune génération de voir « glisser » quelques secrets de cette cuisine de certains mets, à l’exemple du Mbôl, qui vont souvent jusqu’à revêtir une dimension mystico-spirituelle. » La Région de l’Est  n’est donc pas que  réputée pour  sa pharmacopée ou sa musique incarnée par des artistes tels que : le Patengué, Super Tempo, Georgette Adjié, Roméo Ntoullo, Carin Bakoussé ou le très en vue Elvis Duvin, c’est également son savoir-faire culinaire décliné dans ses ingénieuses variétés de « Mbôl », son succulent  « Koko », son délicieux « Apossa », son surprenant « Kwanindong », son riche « Menkieli », son goûteux « Fiad », son magistral « Nôko souka », son surprenant « siglisigli » de sissongo pour ne citer que ces spécialités-là.

Thierry EDJEGUE

Je fais un don
Je fais un don

Vous pouvez soutenir le Journal Chrétien par carte bancaire, par prélèvement automatique, par virement bancaire ou par chèque en suivant les étapes ci-dessous.

Afin de vous permettre d’exprimer librement votre générosité en soutenant le Journal Chrétien, J’aime l’info a ouvert cette page de dons hébergée par la plateforme sécurisée Donorbox.

Effectuez votre don sur Donorbox en trois étapes:

Pour effectuer votre don, les 3 étapes à suivre sont très simples.

Étape 1 : Choix du montant

Sur la première page, renseignez le montant de votre don dans la case en choisissant votre devise (euro, dollar, franc Suisse ou Franc CFA).

Il est souhaitable de cocher la case « Écrivez-nous un commentaire », et si vous le voulez cochez également la case « Affichez votre don et commentez sur le mur des donateurs »

Puis cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 2 : Informations personnelles ou celles de l’entreprise

Afin de recevoir une confirmation de votre paiement et le reçu fiscal, il est nécessaire de renseigner vos coordonnées personnelles (prénom, nom de famille, Email, téléphone, adresse postale) ou celles de la société donatrice si le don est fait par une entreprise. Ces informations nous permettrons de vous identifier et de vous adresser les reçus fiscaux.

A ce stade, vous pouvez choisir de « Faire un don anonyme » ou préciser que « Ce don est pour le compte d’une entreprise » si tel est le cas.

Cochez aussi la case pour déclarer sur l’honneur que les coordonnées que vous avez mentionnées sont certifiées conformes.

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Étape 3 : Paiement

Choisissez votre mode de paiement en cliquant sur les icônes « Carte » ou « Prélèvement automatique ».

Renseignez les coordonnées nécessaires :
Pour le paiement par carte bancaire, vous devez renseigner le numéro de la carte, la date d’expiration et le code de sécurité.

Pour le paiement par prélèvement automatique, vous devez renseigner l’IBAN de votre compte bancaire.

Cliquez sur le bouton « Faire un don + montant de votre don ».

Un mail vous sera automatiquement envoyé pour confirmer votre opération.

Effectuez votre don par virement bancaire ou par chèque

Paiement par chèque

En plus des options de paiement proposées ici sur Donorbox, vous pouvez aussi choisir de verser votre don en nous adressant un chèque libellé à l’ordre de :


Le Journal Chrétien - J’aime l’info
10-14 rue Jean Perrin
17000 La Rochelle, France

Paiement par virement bancaire

Vous pouvez faire votre virement SEPA en adressant votre paiement à J’aime L’info pour qu’il soit éligibles à une déduction fiscale, en précisant « don au Journal Chrétien » :


J’aime L’info
226 rue Saint-Denis
75002 Paris

IBAN : FR1240031000010000388072S04

BIC : CDCGFRPPXXX

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien est aussi un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Évangile; c’est offrir aux chrétiens des ressources qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Votre don permet au Journal Chrétien de continuer à proposer des services gratuits comme le site d’information Chretiens.info, la plateforme d’étude biblique Bible.audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, le nouveau portail chrétien francophone Chretiens.com, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour » éditée par le Journal Chrétien.

Vos dons sont déductibles d’impôts

Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujettie à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Chaque donateur reçoit immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’info, une association reconnue d’intérêt général, qui a pour objet le soutien au pluralisme de l’information et la défense d’une presse numérique indépendante et de qualité.

Merci infiniment pour votre soutien

L’équipe du Journal Chrétien.

—————————————————————-

Le Journal Chrétien est un média d’espérance qui passe l’information au tamis de l’Évangile. Il parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des femmes et des hommes de notre temps.

Il appartient au portail web évangélique Chretiens.com qui regroupe la plateforme de ressources bibliques Bible audio, le réseau social chrétien Chretiens.net, la chaîne de télévision chrétienne évangélique Chretiens.Tv, ses applications chrétiennes gratuites et la lettre de nouvelles « Un message biblique par jour« .

Le site Chretiens.info propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Tagschrétiens, chrétien, bible, bible audio, Dieu, Jésus, Jésus-Christ, évangélique, évangéliques, église, église évangélique, protestants, église protestante

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la newsletter

Soutenez le Journal Chrétien, le média de la vérité qui passe l’information au tamis de l’Évangile.