Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La crédibilité de l’Union européenne mise à l’épreuve par le coronavirus, selon Amélie de Montchalin

Télécharger l'application du Journal Chrétien

L’Union européenne joue sa crédibilité et son utilité dans sa gestion de la crise du coronavirus, a estimé dimanche la secrétaire d’Etat française chargée des Affaires européennes, Amélie de Montchalin.

Les dirigeants de l’Union européenne ne sont pas parvenus jeudi à convenir de l’ampleur des mesures de soutien économiques à engager face aux effets de la pandémie, s’accordant deux semaines supplémentaires pour régler la question d’un éventuel recours à la ligne de crédit spécial.

Des pays comme l’Italie, la France, l’Espagne ou le Portugal plaident pour l’émission de dette mutualisée, ce à quoi s’opposent frontalement l’Allemagne ou encore les Pays-Bas.

D’autres questions comme la fermeture des frontières ou la fourniture entre pays membres de matériels de protection face à l’épidémie ont également créé des tensions au sein du bloc.

L’Europe « n’a aucun sens » si elle n’est qu' »un marché intérieur quand tout va bien », a déclaré Amélie de Montchalin au micro de France Inter.

« Notre Europe, c’est celle de l’action, c’est celle de la solidarité, et si certains ne veulent pas, et bien il se posera la question de leur place et la question de ce qu’on doit faire encore à 27. C’est une question existentielle. »

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a quant à lui pesté contre les critiques sur les contrôles instaurés par son pays à la frontière avec l’Italie, principal foyer de l’épidémie en Europe, alors que dans le même temps, Vienne a été ralentie dans ses efforts pour se procurer des masques auprès de l’Allemagne.

« Quand cette crise sera terminée, nous aurons des discussions franches au sein de l’UE », a-t-il prévenu dans une interview au Kronen Zeitung.

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter