Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

JO 2021 : Le Burkina Faso obtient la première médaille de son histoire

Télécharger l'application du Journal Chrétien

Le Burkinabè Hugues Fabrice Zango a obtenu la troisième place lors du concours du triple saut. Offrant à son pays la toute première médaille olympique de son histoire…

Ce jeudi 5 août restera comme une journée historique pour tout le peuple burkinabè. Car non seulement c’est la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du pays, mais c’est désormais la date inoubliable de la toute première médaille olympique du Burkina Faso.
En effet Hugues Fabrice Zango, l’un de ses fils qui vit et s’entraîne à Béthune dans le nord de la France, vient de ramener une médaille de bronze inédite. Le porte-drapeau de la délégation burkinabè, composée de sept athlètes, a terminé en troisième position lors de la finale –très relevée– du concours masculin du triple saut. Avec un bond de 17,47 m de son troisième essai, il a fait mieux que ses deux premières tentatives qui étaient respectivement de 15,91 m puis 16,93 m. Ses deux derniers sauts ne seront pas plus impressionnants, puisqu’il s’envolera à 17,31 m puis 17,43 m.

Même s’il rêvait de l’or en se rendant à ces Jeux, ce fils d’inspecteur des finances et d’enseignante, qui n’était pas forcément prédestiné à une carrière sportive de haut niveau, a fini par s’en contenter : « C’est une grande fierté justement pour avoir ramené une médaille pour le Burkina Faso », a-t-il réagi au micro de RFI. Sa performance a tout de suite été saluée par le chef de l’Etat en personne, M. Roch Marc Christian Kaboré qui s’est fendu d’un communiqué : « Je viens de suivre de bout en bout la performance de notre grand champion Hugues Fabrice Zango qui offre au Burkina Faso sa première médaille olympique. Merci Hugues pour cette médaille de bronze. Nous sommes tous fiers de toi. »

La popularité de Jiren (NDLR : c’est le surnom de Fabrice Zango, issu d’un personnage de Dragon Ball) était déjà considérable au pays des hommes intègres, et avec cette médaille elle va certainement se décupler davantage. Le sauteur est d’ailleurs l’égal, aux yeux de ses compatriotes, des footballeurs vedettes de l’équipe nationale que sont les frères Traoré Alain et Bertrand, ou même l’ex-Marseillais Charles Kaboré.
Agé de 28 ans (il est né le 25 juin 1993, NDLR), on peut penser que cette médaille de bronze n’est qu’un tremplin pour les prochains Jeux olympiques qui se dérouleront dans son pays d’accueil, à Paris, en 2024. Rappelons que Hugues Fabrice Zango, qui prépare parallèlement une thèse en génie électrique à l’université d’Artois, est devenu, en janvier 2021, le tout premier athlète à franchir la barre des 18 m dans une épreuve de triple saut indoor. Grâce à ses 18,07 m, il avait alors ravi ce record à son entraîneur qui n’est autre que l’ancien champion du monde et néo-retraité Teddy Tamgho. De plus, « Jiren » a obtenu la médaille de bronze lors des championnats du monde à Doha en 2019, devenant ainsi le tout premier médaillé mondial de l’histoire de l’athlétisme du Burkina Faso. Par ailleurs, depuis juillet dernier, il s’est offert le record d’Afrique en plein air avec un bond de 17,82 m.

Cet exploit tokyoïte est d’autant plus exceptionnel que le Burkina Faso participe aux Jeux olympiques depuis Munich 1972, mais le pays n’avait encore rien obtenu jusqu’à présent. Avec son saut à 17,47 m, Hugues Fabrice Zango décroche donc une médaille de bronze historique, derrière le Portugais Pedro Pichardo (17,98 m) et le Chinois Zhu Yaming (17,57 m).

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter