Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Australie: Les feux de brousse encerclent Sydney, chaleur extrême

Télécharger l'application du Journal Chrétien

SYDNEY (Reuters) – Des conditions météorologiques extrêmes ont continué d’alimenter de gigantesques feux de brousse dans l’Etat australien de la Nouvelle-Galles du Sud samedi, avec de terribles incendies brûlant autour de Sydney tandis qu’une personne est décédée dans une zone de feu dans l’Etat d’Australie-méridionale.

Des axes majeurs, vers le sud et l’ouest du pays, partant de Sydney ont été fermés pendant une partie de la journée et les autorités ont demandé à la population de retarder leurs départs en voyage pour les fêtes de Noël, soulignant l’imprévisibilité des feux en raison de vents violents et de températures supérieures à 40 degrés Celsius.

L’Australie bataille depuis des semaines contre ces incendies qui s’étendent sur trois Etats de la fédération et ont détruit plus de 700 habitations et 1,2 million d’hectares de brousse. Plus de 100 feux sont recensés actuellement dans le seul Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Six de ses feux ont été qualifiés de critiques, dont deux autour de Sydney.

« Il y a quelque 3.000 pompiers et personnel des services d’urgences qui luttent contre les incendies », a déclaré Shane Fitzsimmons, responsable de la supervision des feux de forêt dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud

« Nous n’arriverons pas à bout de ces feux tant que nous n’aurons pas une bonne pluie – cela fait des semaines et des mois que nous le disons. »

Selon le bureau de météorologie du pays, aucune pluie conséquente n’est prévue au cours des deux prochains mois.

Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a présenté vendredi des excuses publiques et interrompu des vacances à Hawaï après la mort dans la nuit de deux pompiers qui luttaient contre les feux de forêt.

La coalition conservatrice au pouvoir est critiquée pour son attitude face au changement climatique et sa volonté de minimiser tout lien entre le réchauffement et l’arrivée des incendies très tôt dans la saison estivale, ainsi que leur gravité.

L’Australie est un des plus gros pays émetteurs de gaz à effet de serre (GES) par habitant en raison de sa grande dépendance aux centrales à charbon. Le pays s’est engagé à réduire ses émissions de GES de 26% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005 mais les adversaires du Premier ministre l’accusent de n’apporter qu’un soutien de pure forme à cet objectif.

Le gouvernement a approuvé en juin dernier la construction d’une nouvelle mine à charbon dans le Queensland.

 

(John Mair à Sydney et Will Ziebell à Melbourne, Jean-Stéphane Brosse et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

Une majorité de médias appartient à quelques milliardaires ou à des multinationales, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’un média comme le Journal Chrétien est essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde et faire entendre la voix des chrétiens portée par l’espérance de l’Evangile.
Notre journal est un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fake news (infox, fausses nouvelles, fausses informations, informations fallacieuses), le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter