Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Antonio Guterres salue l’accord de cessez-le-feu entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

Le secrétaire général des Nations Unies (ONU) Antonio Guterres a salué dimanche une déclaration rendue publique conjointement par les Etats-Unis, l’Arménie et l’Azerbaïdjan, annonçont l’entrée en vigueur d’un accord de cessez-le-feu humanitaire conclu précédemment lundi à 08H00 (04H00 GMT), a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric.

M. Guterres a salué les efforts de facilitation des Etats-Unis, avec le soutien des coprésidents du Groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a annoncé M. Dujarric par un communiqué.

L’accord de cessez-le-feu avait été conclu à Moscou le 10 octobre et réaffirmé à Paris le 17 octobre.

Le secrétaire général a réitéré son appel aux parties à mettre pleinement en œuvre leur accord sans délai sur cette base et à reprendre les négociations de fond sans conditions préalables sous les auspices des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, c’est-à-dire des représentants de la France, de la Russie et des Etats-Unis, selon le communiqué.

M. Guterres a également appelé les parties prenantes à permettre un accès sûr et sans entrave aux travailleurs humanitaires et à la fourniture d’aide ainsi que de services humanitaires aux civils dans et autour de la région du Haut-Karabakh, a-t-il ajouté.

Le secrétaire général attend d’elles le respect de la totalité de leurs engagements et un travail conjoint avec les coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE pour prendre des mesures concrètes en vue d’une solution pacifique du conflit dans le Haut-Karabakh, a poursuivi le communiqué.

L’Arménie et l’Azerbaïdjan sont en désaccord sur la région montagneuse du Haut-Karabakh depuis 1988. Des pourparlers de paix ont eu lieu depuis 1994, date à laquelle un cessez-le-feu a été conclu, alors que des affrontements sporadiques de basse intensité ont eu lieu. Une nouvelle série de conflits armés a éclaté le long de la ligne de contact le 27 septembre.

Faire un don

A travers le monde, vous êtes des millions à lire le Journal Chrétien, un média d’espérance qui parle des joies et des espoirs ainsi que des tristesses et des angoisses des hommes de notre temps. Chaque visiteur de notre site y trouvera quelque chose d’unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile.
Dans un paysage médiatique marqué par le mensonge et les fausses informations, le Journal Chrétien se positionne comme le média de la vérité. Nos journalistes et correspondants essaient de s’approcher de la vérité des faits avec beaucoup d’humilité.
C’est pourquoi il est si important que le Journal Chrétien demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût qui nécessite la mobilisation de la communauté chrétienne. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l’univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.

NB: Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Si vous êtes une entreprise française assujetties à l’IR ou l’IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible de l’impôt sur les sociétés, dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaires. La réduction d’impôts sur le montant excédant ce plafond est reportable sur les 5 années suivant celle du don.

Je fais un don

_________________________________________________

Le Journal Chrétien propose notamment l’actualité chrétienne internationale (chrétiens du monde, chrétiens persécutés), des études bibliques, des dépêches d’agences de presse, l’actualité française et internationale, des nouvelles économiques, boursières, sportives et sanitaires, des informations sur les sciences et technologies, etc.

Actualité par mots-clés :

Antonio Guterres

Onu

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter