Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Abonnez-vous à Chrétiens TV, la chaîne YouTube du Journal Chrétien

« Tu ne laisseras point vivre la magicienne » (Exode 22:17)

Le magicien est un personnage doué de pouvoirs surnaturels dus à la pratique de l’occultisme et aux relations avec les mauvais esprits. La peine sévère édictée pour ce crime est dans la ligne du décalogue.

Qu’est-ce la magie ?

La magie et la sorcellerie sont des pratiques qui visent à influencer des personnes et à influer sur des événements par des moyens surnaturels ou occultes. Ces pratiques impliquent l’hommage à des forces surnaturelles autres que celle de Dieu; elles sont donc une révolte contre l’Eternel.  (Lévitique 19:26, 31 ; Deutéronome 18:10-11 ; Esaïe 8:19 ; 19:3 ; 44:25 ; 47:12. ; Michée 5:11-12). 
La magie est une pratique universelle; elle peut être « noire » ou « blanche ». La magie noire cherche à produire des résultats mauvais en employant des méthodes comme les malédictions, les sorts, la destruction de modèles représentant l’ennemi et l’alliance avec des esprits mauvais. La magie blanche cherche à annuler les malédictions, les sorts, et à utiliser les forces occultes pour son propre bien ou pour celui des autres.

Tu ne laisseras point vivre la magicienne!

Jusqu’ici le livre d’Exode nous a présenté des prescriptions de nature juridique concernant la liberté, la vie et la propriété du prochain ; il s’agissait du droit du prochain sous ces différents rapports. Dès maintenant nous trouvons une série de préceptes religieux et moraux qui ne rentrent pas dans la sphère du droit naturel et qui interdisent tout ce qui pourrait troubler l’ordre de choses que Dieu veut voir régner au milieu de son peuple.
Sous toutes ses formes, la magie est un appel à une puissance surnaturelle qui ne se subordonne point à la volonté divine ; c’est donc un acte de rébellion contre l’Eternel et, comme tel, un crime capital. 
Dans Exode 22:17, Dieu révèle le sort réservé au magicien : « Tu ne laisseras point vivre la magicienne » (Exode 22:17). Ce mot est au féminin dans Exode 22:17 parce que ce sont surtout les femmes qui exerçaient les arts occultes. Cependant la pratique de la magie est aussi condamnée pour les deux sexes (Lévitique 20:27).
La « chasse aux sorcières » du Moyen Age était une mauvaise application de cette loi donnée uniquement à Israël.

La magie est condamnée dans la Bible

A cause du déclin de la foi chrétienne dans le monde occidental, la magie exerce une fascination nouvelle comme un substitut.
Le magicien essaie de contraindre un dieu, un démon ou un esprit à travailler pour lui; ou alors il met en oeuvre des pratiques occultes pour soumettre des forces psychiques à sa volonté. Il ne fait aucun doute que la magie et la sorcellerie ne peuvent pas toujours s’expliquer par de la simple superstition; elles relèvent d’une réalité sous-jacente à laquelle le chrétien peut résister et qu’il peut vaincre par la puissance de Dieu et au nom de Jésus-Christ.
Le texte de 1 Samuel 28:9 nous donne un exemple d’application de ce commandement. La Loi interdit aux Israélites de pratiquer la divination puisque Dieu leur a donné d’autres moyens de découvrir sa volonté (Deutéronome 18:9-15). Vouloir connaître l’avenir témoigne d’un manque de foi, mais vouloir régir l’avenir est encore pire.
La magie est aussi condamnée dans le Nouveau Testament (Actes 13:10 ; 19:19) mais, en dépit de la pratique de l’Eglise du Moyen Age, il n’y a aucune indication dans le Nouveau Testament précisant que les médiums et les sorciers ou sorcières doivent être mis à mort. On peut penser que la loi de l’Exode était destinée à préserver l’intégrité de la communauté de Dieu des influences dangereuses, étrangères à la foi, dans ces premiers jours de son existence et de montrer pour toujours que Dieu abhorre ces choses.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter