Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Abonnez-vous à Chrétiens TV, la chaîne YouTube du Journal Chrétien

Un chrétien nord-coréen pesait 35 kg à sa libération de prison

Young-Ho, un chrétien jeté en prison pour avoir fui la Corée du Nord, a pleuré lorsqu’il a réalisé, à sa libération inattendue, que Dieu l’avait sauvé d’une situation terrible que vivent certains détenus dans les geôles coréennes : être enterrés vivant.

Les geôles nord-coréennes réservent des traitements inhumains et terribles à ses prisonniers et de nombreux chrétiens y sont enfermés. Les prisonniers ne sont que très peu nourris et doivent faire des travaux très difficiles, ils sont torturés, l’une des tortures appelées torture des pigeons consistant, par exemple, à être battus jusqu’à ce que le détenu vomisse du sang.

Young-ho * a aussi été enfermé dans les geôles de ce pays parce qu’il s’était échappé de la Corée du Nord, traversant la frontière avec la Chine à la recherche de nourriture et d’une vie meilleure. Et voici son histoire

Alors qu’il cherchait un endroit pour rester en Chine après avoir traversé la frontière, il a rencontré un missionnaire chrétien.

« Les personnes présentes à l’endroit où il séjournait m’ont présenté l’Évangile et m’ont appris à adorer Dieu », a raconté Young-ho à dans le bureau à Séoul de Cornerstone Ministries.

« Même si je ne méritais pas leur amour et leur attention, ils m’ont embrassé de tout cœur et m’ont invité à faire partie de leur famille en Christ. »

Pour une raison inconnue, Young-ho se sentait mal à l’aise d’être aimé de cette manière. « Je n’avais pas encore la foi chrétienne », a-t-il admis. « Mais j’ai tout de suite été heureux d’avoir été nourri tous les jours. »

Au fil du temps, leur témoignage a amené Young-ho à recevoir Jésus comme son Seigneur et Sauveur et il est né de nouveau.

Un jour, le Bureau de la sécurité publique chinoise (PSB) a fait irruption à l’endroit où ils vivaient. Le PSB a saisi tous les Nord-Coréens et les a rapatriés en Corée du Nord.

Dès son retour, Young-Ho fut immédiatement envoyé dans un camp de prisonniers « Nous avons été traités plus mal que des chiens ou des vaches », a-t-il déclaré à Cornerstone. « Au moins, ces créatures modestes sont nourries tous les jours. Nous avons été obligés de subir des coups et des tortures constants. »

Les officiers voulaient savoir s’il rencontrait des Sud-Coréens en Chine, en particulier des missionnaires chrétiens coréens.

« Un jour, on m’a dit de creuser un trou dans le sol dans le secteur du camp de prisonniers. Comme j’étais lent à suivre l’ordre, j’ai été battu. »

Young-ho reprit ses travaux. Lorsque l’officier du camp vit que le trou était assez profond, il désigna une balle de foin disposée sur un chariot en bois à proximité.

« Jette la balle dans le trou », demanda l’officier.

On a ensuite demandé à Young-ho de recouvrir la balle de la terre qu’il venait de déterrer.

Mais Young-ho eut la surprise horrible de voir une main qui bougeait émerger de la balle. Il y avait un corps à l’intérieur de la balle de foin et la personne était toujours en vie !

« Il est toujours en vie ! » Cria Young-Ho à l’officier.

Young-ho a été battu une fois de plus et l’agent a crié : « Bâtard, tu fais juste ce que je te dis de faire et pas de questions. »

Il obéit docilement à l’ordre, mais après avoir travaillé sur l’inhumation dans le camp de prisonniers plusieurs autres fois, une pensée terrible lui traversa l’esprit : je pourrais être celui qu’on enfouit dans la boue de mon vivant.

« J’ai commencé à demander à Dieu de me laisser revoir le missionnaire qui m’a présenté à Jésus et m’a aidé à intégrer Jésus à ma vie », a-t-il rappelé.

Après six mois dans le camp de travail, à cause de maigres rations de nourriture, le poids de Young-ho tomba à 35 kg.

Un jour, il a eu la surprise inattendue d’apprendre qu’il serait l’un des prisonniers relâchés en l’honneur de l’anniversaire du chef de la Corée du Nord. Deux gardes ont été affectés à son retour dans sa ville natale, et ceci en partie à cause de sa mauvaise condition physique.

« Quand nous sommes arrivés à la gare de chemin de fer de ma ville natale, je suis tombé et je n’étais pas capable de marcher », a-t-il raconté.

L’un des gardes a dit à l’autre : «Il ne devrait pas mourir ici. C’est bien s’il meurt après son arrivée chez lui. Allons lui chercher du riz et de l’eau. »

Young-ho pouvait entendre leur voix, mais était si faible qu’il ne pouvait pas bouger, pas même un doigt. Il pensa à sa mort imminente. Suis-je complètement abandonné à Jésus ? Est-ce que je l’adore en vérité ?

J’ai délibérément dévié de la Parole que le missionnaire m’avait dite, s’est-il avoué. Il a commencé à se repentir doucement, en promettant de demander pardon au missionnaire s’il le revoyait un jour.

« Ensuite, j’ai senti des gouttes d’eau de riz mouiller mes lèvres. J’ai repris conscience quelques minutes plus tard. »

Ses larmes commencèrent à couler lorsqu’il réalisa que Dieu l’avait accompagné tout le temps et le soutenait.

Un des gardes a dit à l’autre garde : « Il va vivre. Allons-nous en. »

Au lieu de rentrer chez lui, Young-ho retourna à la frontière pour tenter de traverser la frontière avec la Chine. Alors qu’il tentait de traverser la rivière séparant les deux pays, des gardes-frontières nord-coréens l’ont attrapé.

« Quand ils m’ont vu, ils ont été choqués par mon apparence maigre et ont eu pitié de moi », a-t-il raconté. « En effet, je ressemblais à un squelette. »

Ils lui ont donné un peu de riz puis lui ont ordonné de rentrer chez lui. Au lieu de cela, il attendit qu’il fasse noir et traversa la rivière. Une fois en Chine, il a pu localiser une diaconesse qui l’avait présenté au missionnaire.

« Savez-vous combien nous avons prié pour vous ? » a-t-elle demandé. « En fait, le monde entier a prié pour ta survie.»

Comment cela pourrait-il être ? se demanda-t-il. Puis il s’est rendu compte que le peuple de Dieu est vraiment différent.

Il s’est mis à pleurer et a crié à Dieu :

« Tu m’as fait sortir d’un camp de prisonniers où la mort est un compagnon quotidien. J’aurais si facilement pu être enterré vivant. »

« Tu as répondu à mes prières et m’a sauvé ! »

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter