Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Abonnez-vous à Chrétiens TV, la chaîne YouTube du Journal Chrétien

L’exemple saisissant de la croissance de l’Eglise clandestine d’Iran

L’Église qui grandit le plus au monde se trouve dans l’une des nations les plus fermées à l’Évangile de la planète : l’Iran. Clandestine, elle ne possède ni biens, ni bâtiments, n’a pas de direction centrale, mais suit l’enseignement de Jésus : faire des disciples… 

Au cours des dernières années, des chercheurs ont décrit l’Église clandestine en Iran comme étant l’Église la plus florissante du monde. Elle présente des caractéristiques uniques qui défient toute comparaison avec les Églises d’Amérique et d’Europe et, de l’avis de ceux qui la connaisse bien, l’Église de l’Ouest pourrait en apprendre beaucoup en l’étudiant.

« L’Église dont la croissance est la plus rapide au monde a pris racine dans l’une des nations les plus inattendues et les plus radicalisées de la planète », selon « Among Wolves », un documentaire remarquable de deux heures sur le réveil qui a lieu en Iran. « Le réveil iranien est un mouvement de disciple qui se reproduit rapidement et qui ne possède ni biens ni bâtiments, qui n’a pas de direction centrale et qui est principalement dirigé par des femmes. »

Le documentaire a été produit par Frontier Alliance International (FAI), qui soutient des équipes de formation de disciples qui ciblent des personnes « non atteintes » à l’Évangile et « non engagées » dans la fenêtre 10/40.

Selon la FAI, il existe un exode massif de musulmans qui quittent l’islam pour se convertir au christianisme.

« Et si je vous disais que l’islam est mort ? », a déclaré un dirigeant d’église iranien non identifié sur le film. « Et si je vous disais que les mosquées sont vides en Iran ? Et si je vous disais que personne ne suit l’islam à l’intérieur de l’Iran ? Me croiriez-vous ? C’est exactement ce qui se passe à l’intérieur de l’Iran. Dieu est puissamment en action à l’intérieur de l’Iran. »

Selon le film, de nombreux membres de la classe dirigeante continuent de suivre l’islam « parce que c’est là que se trouvent les emplois les mieux rémunérés », mais la majorité des gens ordinaires aiment Dieu et reconnaissent que le problème est l’islam.

« Et si je vous disais que le meilleur évangéliste de Jésus était l’Ayatollah Khomeiny ? », demande un dirigeant d’église iranien.

Il affirme que les ayatollahs ont révélé le vrai visage de l’islam et que les gens ont découvert qu’il s’agissait d’un mensonge, d’une tromperie.

« Après 40 ans passés sous le régime de la loi islamique – une utopie selon eux – ils ont connu la pire dévastation de l’histoire de l’Iran, il y a 5 000 ans ».

Les efforts déployés par les ayatollahs pour détruire le christianisme se sont retournés contre nous, mais ont servi à affiner et à purifier l’église.

« Ce que la persécution a fait a été de détruire l’Église où il n y avait pas de disciples et celle qui était dirigée vers des convertis », a noté le dirigeant de l’église iranienne. « Tous ces implanteurs d’églises ont découvert que les convertis fuient la persécution, mais les disciples mourraient pour le Seigneur dans la persécution. »

« Donc, notre modèle en Iran est que nous ne conduisons pas à la conversion pour faire ensuite des disciples, mais nous faisons des disciples afin que nous puissions conduire à la conversion. »

Souvent, un « disciple making movement  » (DMM – le mouvement pour faire un disciple) commence par un premier moment où une personne entre en contact avec un incroyant.

«Tout est basé sur la prière. Nous trouvons des gens de paix par la prière. Nous trouvons même des endroits par la prière », a noté le responsable de l’église iranienne.

Le responsable d’église continue :

« Quand nous faisons du DMM, Jésus est allé plus vite que nous. Il est venu dans leurs rêves ou il est venu miraculeusement dans leurs vies. Lorsque nous entendons cela, nous savons que Jésus est passé devant nous. »

Étonnamment, l’accent n’est pas mis sur le fait d’implanter des églises mais de faire des disciples.

« Il laisse des non-croyants conduire d’autres non-croyants à lui-même et au royaume de Dieu. Si vous implantez des églises, vous ferez peut-être des disciples. Mais si vous faites des disciples, vous allez implanter des églises », a déclaré le responsable de l’église iranienne.

« Une chose puissante avec le DMM est qu’il s’agit d’une discipline basée sur l’obéissance. Il est basé sur l’autorité de l’Écriture et chaque fois que vous lisez cette Écriture, vous devez y obéir. C’est ainsi que les gens deviennent conformes à l’image du Christ et sanctifiés. Ils ne lisent pas simplement la Bible pour information. Ils lisent la Bible pour se transformer. »

Selon un dirigeant iranien, environ 55% des décideurs sont des femmes.

« Ce qui est fascinant à l’heure actuelle, c’est que les leaders les plus puissants d’Iran sont des femmes, mais ce n’est pas d’une manière humaniste et lucide… ce sont en fait les femmes les plus douces. Elles sont à la tête de ce mouvement, partant sur les routes et partageant avec des prostituées, des toxicomanes, avec tous ceux avec qui elles entrent en contact, et cela demande du courage. Ce sont des femmes courageuses. »

Les dirigeantes iraniennes n’ont pas adopté de théologie féministe, selon l’un des dirigeants américains de la FIA.

« D’une manière biblique, elles sont soumises à la structure appropriée et à l’ordre de l’église, mais quand il s’agit de ce que Satan fait, elles sont féroces. Ce ne sont pas comme les femmes libérales modernes en colère qui sont simplement contrariées. Non, il y a une douceur et une soumission qui sont belles et suivent le modèle biblique. »

Un stéréotype de l’Iran promulgué par les nouvelles du soir implique des foules de musulmans en colère secouant les poings et scandant « Mort à l’Amérique » et « Mort à Israël ».

Mais le film présente une réalité différente sous la surface. «L’aspect le plus époustouflant de l’église en Iran est l’élément central de sa théologie rédemptrice, et sa compréhension de non seulement qui est Jésus, de ce qu’Il est venu faire et de ce qu’Il reviendra faire et une théologie de l’alliance qui a Israël au centre. »

« Quand vous demanderez à la plupart des gens quelle est la menace la plus existentielle pour Israël, ils diront l’Iran – et c’est vrai. Mais derrière le rideau de ce que Dieu fait, Dieu suscite l’un des mouvements croissants les plus rapides d’anciens musulmans qui tombent amoureux pas seulement du Dieu d’Israël, pas seulement du roi d’Israël, ni seulement du Messie d’Israël, ils sont en train de tomber amoureux du peuple juif. À la suite de cela, un mouvement de prière en Iran qui réclame le salut d’Israël est né. »

Le film cite un couple iranien qui a eu l’opportunité de déménager aux États-Unis. Après avoir vécu quelques mois en Amérique, l’épouse a décidé de retourner en Iran. Elle a déclaré à son mari surpris : « Il y a une berceuse satanique qui est chantée ici. Tous les chrétiens ont sommeil et moi aussi. »

Un dirigeant de la FIA note le caractère alarmant de sa conclusion.

« Cette histoire était troublante parce que cette femme discernait une menace pour sa foi qui était une menace plus grande que le genre de persécution qui se produit en Iran. Elle a vu que la somnolence spirituelle est une plus grande menace pour sa foi que la persécution. »

Le film observe que la seule église du livre de l’Apocalypse non critiquée par Jésus vivait sous la persécution et la souffrance.

« Si la liberté est une si grande chose pour le Royaume, alors pourquoi l’Europe et l’Amérique sont-elles dans l’état où elles se trouvent ? » , demande un croyant iranien.

« Lorsque nous marchons à l’extérieur, nous ne nous inquiétons pas vraiment si nous sommes arrêtés, nous ne sommes pas fâchés si nous nous faisons arrêter. Qu’est-ce que 50 ans de prison comparé à l’éternité avec Jésus ? »

Les cinéastes soutiennent que l’église en Iran offre la sagesse de communiquer.

« Je crois que ce qui se passe dans L’Église iranienne va devenir un instrument de mesure pour le corps global du Christ. Ce n’est pas quelque chose que nous pourrons admirer de loin. C’est une chose à laquelle nous devons participer. Cela va bouleverser nos vies », a déclaré un dirigeant américain de la FIA.

Il conclue en disant :

« Je crois que le Seigneur va prendre cette question du témoignage, l’histoire, le témoignage de l’église en Iran et l’enfoncer dans le cœur du corps global du Christ, pour que nous suivions leurs traces et en tirions des leçons. Je crois que le Seigneur lance ce message pour que nous puissions nous préparer pour les jours à venir. »

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter