Actualité chrétienne

Une église en Ouganda grandit grâce à la mise en place de panneaux solaires

  | 

Depuis la mise en place de panneaux solaires pour l’église baptiste Kayanji située dans les montagnes Rwenzori à l’ouest de l’Ouganda, toute la vie des habitants a été transformée et l’effectif de l’église a plus que doublé, passant de 30 à 80 personnes. Le partage concret de l’énergie solaire a en effet offert l’opportunité de témoigner du Christ comme la lumière du monde.

Rien n’était simple dans le village où est implanté l’église Kayanji, puisque dès que le soleil se couchait, la vie était comme placée en suspend jusqu’en lendemain. Un chrétien ougandais du village a alors eu l’idée de mettre en place des panneaux solaires afin d’amener la lumière dans les montagnes Rwenzori. Grâce à sa collaboration et au financement de la mission britannique BMS World Mission, ce projet a pu se concrétiser il y a trois ans.

Des panneaux solaires fournissant de l’énergie solaire ont ainsi été installés pour l’église baptiste qui a partagé la lumière avec les habitants de Kayanji. Toute la vie de cette bourgade rurale située au pied des montagnes a ainsi été transformée.

« La Bible dit: ‘Que la lumière soit’ », dit Isaiah Thembo, un travailleur local de BMS qui a aidé à installer l’éclairage. « Grâce au projet, les gens viennent voir que Dieu est amour, parce que l’Église relie la communauté à Dieu ».

Cette action simple engagée par des chrétiens a amené de nombreux bénéfices aux villageois : outre le fait de fournir une énergie propre, évitant aux habitants de tomber malade à cause des émissions de CO2 liées au chauffage, les enfants ont également accès à une meilleure chance pour bien étudier. La mise en place de ces panneaux solaires a aussi été l’occasion de témoigner de la Bonne Nouvelle du Salut.

Chaque soir, l’église de Kayanji ouvre ses portes pour que les habitants puissent venir profiter de la lumière pour lire et étudier : tous sont bienvenus. Parallèlement, le pasteur utilise également la lumière pour diriger une étude biblique chaque matin, à laquelle de plus en plus de membres de la communauté assistent.

L’énergie solaire de l’église est également utilisée pour permettre aux personnes de charger leurs téléphones mobiles à un coût réduit. L’argent recueilli par le rechargement des téléphones permet aussi à l’église de se maintenir et est utilisé pour aider les gens en difficulté comme les veuves et les orphelins dans l’assemblée.

Seulement 7 % de l’ensemble du district de Kasese, dont le village de Kayanji fait parti, a l’électricité. Pour la grande majorité des maisons dans le district, la seule source de lumière est l’utilisation de lampes à pétroles ou des bougies.

Jusqu’à il y a quelques années, c’est ce que tout le monde faisait dans le village de Kayanji. Mais le kérosène est cher et dangereux. Il produit une lumière faible et une fumée toxique qui irrite les yeux et la peau et est une cause majeure de maladies respiratoires et d’émissions nocives de CO2.

Dans un pays qui est dans l’obscurité pendant près de 12 heures par jour, une source sûre de lumière peut complètement changer la qualité de vie des gens, comme en témoignent certains chrétiens.

Kambala Limengo, un père de 10 enfants, qui est membre de l’église baptiste explique par exemple que ses enfants viennent à l’église tous les soirs pour faire leur devoir. Il explique aussi combien le projet de panneaux solaires a changé à la fois la vie de sa famille et de la communauté au sens plus large.

« Nos enfants ont eu l’habitude d’apprendre à la maison à la lumière de bougies », dit-il. « Mais cette lumière solaire est lumineuse, et elle ne donne pas de fumée – elle n’utilise pas de bois de chauffage ou de kérosène pour brûler, elle utilise simplement le soleil. »

Un autre père, Kahoja Murugire, qui a neuf enfants, est également reconnaissant pour la lumière et les possibilités qu’elle apporte :

« Ce solaire a une lumière vive qui ne gâche pas les yeux », dit-il. « Je pense que ça va aider mes enfants, parce qu’ils viennent ici tous les jours. Je vous remercie pour cette lumière. »

Les membres de l’église comme Kambala et Kahoja croient que la croissance énorme dans l’église est le résultat direct de l’arrivée de la lumière dans le village.

« Nous voyons de nouveaux membres dans l’église à cause de ce projet», dit Kambala. «Quand il fait nuit, ces nouveaux venus entrent. Et puis le pasteur les rencontre pour une étude biblique et cela change leur vie. Ils voient que l’amour est ici. »

8 autres églises situées dans des villages ruraux ont bénéficié de l’apport de panneaux solaires fournis et financés par BMS World Mission qui ont non seulement transformé la vie quotidienne des villageois mais offert surtout une façon d’introduire Jésus comme la lumière du monde.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.