Connect with us

Chrétiens.info : l'actualité chrétienne en continu – Le Journal Chrétien

Une femme violée par des djihadistes donne sa vie à Christ

Chrétiens d'Irak

Une femme violée par des djihadistes donne sa vie à Christ

Touchée par le message de la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ après avoir reçu de l’aide apportée par des chrétiens dans un camp de réfugiés en Irak, Nofa, une jeune musulmane de Mossoul violée par des militants de l’État islamique va donner sa vie à Christ.

Nofa* (nom changé pour des raisons de sécurité), une jeune musulmane irakienne de 25 ans va vivre le pire des calvaires à la prise de Mossoul par l’État islamique en juin 2014. Au cours du combat qui va conduire à la prise de contrôle par les djihadistes de cette ville, la jeune femme commence par perdre son père, un officier de l’armée irakienne tué pendant la bataille.

Son cauchemar ne fait alors que commencer, rapporte Christian Aid Mission (CAM), un organisme travaillant à travers le monde pour annoncer l’évangile et apporter une aide humanitaire dans les contrées les plus pauvres, où les chrétiens sont peu nombreux ou persécutés et les missionnaires ne sont pas acceptés.

Nofa raconte alors, relate CAM, son épreuve aux collaborateurs d’une mission chrétienne irakienne dans un camp où plus de 100 000 personnes ont été déplacées par l’offensive militaire lancée pour reprendre la ville de Mossoul des mains de l’État islamique.

Après la mort de son père, diplômée en pharmacologie, Nofa rêve, il y a deux ans, de posséder sa propre pharmacie. Restée avec sa mère à Mossoul, son rêve va pourtant voler en éclat lorsque les djihadistes vont entrer dans sa maison pour la violer pendant deux jours. Après cette épreuve terrible, Nofa va se contenter de survivre. En voyant les actions de l’Etat islamique qu’elle vit comme l’incarnation de l’histoire des musulmans, elle va tout détester sur l’islam.

Les collaborateurs du ministère qui lui fournissaient de l’aide à elle, ainsi qu’à sa mère, ont alors l’occasion de témoigner du sacrifice du Christ pour elle. Malgré les conditions difficiles, les responsables des camps de réfugiés en Irak refusant l’entrée de groupes d’aide pour des raisons de sécurité, les humanitaires passaient néanmoins des articles de secours et l’évangile à travers une clôture en fil de fer.

«Une fois que nous lui avons parlé du Christ, elle a levé ses mains au ciel et a dit en larmes :« Seigneur,  je t’accepte et je m’abandonne totalement à toi, s’il te plaît, délivres-moi de mes souffrances ».

Selon Christian Aid Mission, l’équipe de missionnaires irakiens a rencontré de nombreuses femmes ayant subi des atrocités similaires à celles de Nofa parmi les déplacés. Partageant le message du pardon, les membres de l’équipe ont enseigné les femmes maltraitées sur le besoin de pardonner ceux qui les ont lésé, suite à quoi le processus de guérison pouvait véritablement commencer.

Commentaires

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Chrétiens d'Irak

To Top
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.