Connect with us

Chrétiens.info : l'actualité chrétienne en continu – Le Journal Chrétien

Découverte de nouveaux détails sur le tombeau de Jésus

Science et religion

Découverte de nouveaux détails sur le tombeau de Jésus

Certains nouveaux éléments découverts dans ce qui est considéré comme le tombeau de Jésus prouveraient que le site est original, selon les chercheurs. D’après la tradition chrétienne, c’est dans l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem que se trouverait l’endroit où avait été mis le corps de Jésus après sa crucifixion.

Récemment, et pour la première fois depuis 1810, la lourde plaque de marbre recouvrant la sépulture a été déplacée afin d’effectuer des travaux de restauration. Entamés au courant du mois de mai, les travaux, qui devraient durer jusqu’à Pâques 2017, ont permis de mettre en évidence de nouveaux éléments concernant la tombe de Jésus.

Selon les archéologues qui travaillent sur le sujet, certains détails, jusqu’alors inconnus, ont été découverts et permettraient d’établir des preuves formelles que le site correspond bien au tombeau de Jésus.

Entre le 4ème siècle et les années 1500, lorsque le site abritant le tombeau de Jésus a été scellé de marbre pour empêcher les visiteurs de prendre des reliques, l’église a été détruite et reconstruite à plusieurs reprises.

A l’ouverture de la tombe, les scientifiques, après avoir travaillé 60 heures pour enlever la saleté et les décombres dans la tombe, ont trouvé l’étagère de calcaire où on pense que le corps de Jésus avait été placé. Une seconde dalle de marbre sculptée avec une croix, datant probablement du 12ème siècle a également été trouvée.

L’un des archéologues partenaire du projet, Fredrik Hiebert de National Geographic, a déclaré à ce sujet :

« La chose la plus étonnante a été pour moi, après avoir retiré la première couche de poussière, de trouver un second morceau de marbre. Celui-ci était gris et non blanc crème comme à l’extérieur, et en son milieu, une croix était admirablement inscrite. Nous ne savions pas qu’il se trouvait là ».

Il rajoute : « Au cours des siècles, le sanctuaire a été détruit de nombreuses fois par le feu, par les tremblements de terre et les invasions. Nous ne savions pas vraiment s’ils avaient construit (le tombeau) à chaque fois au même endroit. Mais cela semble être la preuve visible que l’endroit où les pèlerins adorent aujourd’hui est vraiment le même que celui que l’empereur romain Constantin avait trouvé au 4ème siècle ».

« Quand nous avons réalisé ce que nous avons trouvé, mes genoux tremblaient un peu »; a encore déclaré l’archéologue.

Commentaires

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Science et religion

To Top
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.